Société

Etats-Unis : L’auteur de la destruction de l’étoile de Donald Trump qualifie son acte de “légitime et juste”

etats-unis-lauteur-de-la-destruction-de-letoile-de-donald-trump-qualifie-son-action-de-legitime-et-juste

Le jeune homme qui a détruit l’étoile de Donald Trump sur le Walk Of Fame de Los Angeles s’est exprimé devant le tribunal de la ville. Il affirme ne pas regretter son acte, qu’il juge au contraire positif et parfaitement légitime.

L’homme qui a détruit l’étoile de Donald Trump sur le Walk Of Fame d’Hollywood le 25 juillet dernier s’est exprimé devant la justice. Mais au lieu de s’excuser d’avoir vandalisé la célèbre allée, Austin Clay, 24 ans, affirme qu’il ne regrette aucunement son geste, qu’il estime tout à fait légitime.

Personnellement je ne pense pas qu’on doive retenir des chefs d’inculpation à mon encontre, car je crois avoir fait une action légitime et juste, aux répercussions seulement positives.

A t-il déclaré mercredi, lors de son audience au tribunal de Los Angeles.

Le jeune homme, qui encourt jusqu’à trois ans de prison, n’a pas non plus résisté aux autorités, auxquelles il s’est livré de lui-même à Beverly-Hills après avoir appelé la police et lancé un « à bientôt », le jour du délit.

L’étoile de Donald Trump vandalisée à plusieurs reprises

Ce n’est pas la première fois que l’étoile du magnat de l’immobilier, devenu président des États-Unis, est la cible des attaques de ses détracteurs. Inaugurée en 2007 pour récompenser le succès de son émission de télé-réalité The Apprentice, elle a été vandalisée en 2016 par James Otis, qui, déguisé en ouvrier du bâtiment, l’a détruite à coups de pioche et de massue. L’homme avait écopé de 20 jours de travaux d’intérêt général et d’une amende de 4 400 dollars, il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire.

Plus original, à l’été 2016, un artiste de rue avait emmuré l’étoile d’un petit muret de 15 centimètres surplombé de barbelés miniatures et de drapeaux. Cette installation rappelait la frontière entre les États-Unis et le Mexique, afin de narguer la promesse faite par Donald Trump à ses électeurs pour la campagne présidentielle, d’ériger un grand mur entre les deux pays.

Dégradée à de multiples reprises, l’étoile du milliardaire devrait être prochainement retirée de la promenade touristique, suite à un vote du conseil municipal du quartier West Hollywood, au début du mois d’août.

Publié le vendredi 17 août 2018 à 17:39, modifications vendredi 17 août 2018 à 13:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !