Société

EM Lyon : Les étudiantes étaient fichées et notées sur leur physique

L’EM Lyon est dans la tourmente après les révélations concernant le comportement des étudiants. Certains d’entre eux avaient créé une page facebook permettant de noter le physique des étudiantes et d’avoir accès à des informations privées sur ces dernières.

C’est une affaire qui fait mal à la réputation de l’EM Lyon. Selon nos confrères de Lyon Capitale, les étudiantes de l’école étaient notées sur leur physique par leurs homologues masculins à travers une page Facebook.

Des données sur plus de 250 étudiantes

A l’origine du film The Social Network, on peut voir Mark Zuckerberg réaliser un site permettant de noter les filles du campus. C’est de là que viendra ensuite l’idée pour lancer Facebook. Par ironie du sort, c’est cette plateforme qu’ont choisi les étudiants de l’EM Lyon pour noter les filles de l’école. Plus de 300 étudiants de la célèbre école de commerce avaient bâti une importante et effrayante base de données.

Au programme : adresses mails, téléphones, profils Facebook, commentaire sexuels ou physiques… le tout agrémenté de notes sur 20. Il y en a pour tous les goûts et on peut même savoir si les jeunes femmes sont en couple ou célibataires.

L’une d’entre elle était qualifiée de “blonde surmaquillée”, quand d’autres voient leur origine ethnique ou leur opinion politique dévoilés en public. 250 femmes y sont ainsi “cataloguées”. Par cynisme, la partie où est renseigné l’âge des étudiantes indique “pédophilie” et celle avec les liens Facebook est baptisée “stalking” (harcèlement en français).

La page baptisée Mur pipos 2k17 avait vu le jour en juin 2017 et était accessible uniquement sur invitation, totalement invisible au reste du monde. Du côté de l’école, on explique tout ignorer de cette page Facebook.

Pour l’EM Lyon, ils ‘agit en tout cas d’une nouvelle polémique. Au printemps, l’école avait été dans la tourmente suite à une conférence de Laurent Wauquiez, le président des Républicains. Il s’était lâché contre des membres du gouvernement ou de son parti. Le président des Républicains ignorait bien sûr qu’un élève était en train de l’enregistrer. Une excuse que ne pourront pas plaider les étudiants membres de cette page.

Publié le vendredi 3 août 2018 à 11:47, modifications vendredi 3 août 2018 à 10:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !