Société

Education : les élèves Français seraient-ils les derniers au palmarès de l’indiscipline ?

Tristes résultats pour nos élèves, ils se classent dernier de la classe en matière de discipline parmi les 72 pays de L’OCDE.

Nos chères petites têtes blondes, ne brillent pas par leur comportement en matière de discipline.

L’enquête du programme PISA, qui mesure les performances des systèmes éducatifs  dans les 72 pays de l’OCDE, montre que sur  les 6000 élèves Français de la 3ème à la 1ère,  la France porte bel et bien le bonnet d’âne.

Dans les classes, ce n’est que bruit, désordre qui empêchent chaque cours de commencer normalement. Constat alarmant pour nos élèves, les professeurs finissent par passer plus de temps à faire la discipline qu’à enseigner. De ce fait nous apparaissons comme les rois de l’indiscipline et nous nous situons à la 27ème marche du podium.
D’ailleurs depuis 2012, la France est le pays où ce climat s’est le plus dégradé au sein de l’OCDE.

On pourrait en rire et se dire que c’est dans le tempérament des Français, mais l’indiscipline affecte le temps passer à étudier d’où les piètres résultats de nos enfants.

Mais pourquoi une telle indiscipline ?

Difficile de répondre simplement à cette question. Car même si en France les relations entre élèves et prof ne sont pas bonnes ce n’est pas la cause première de l’indiscipline. D’après Denis Meuret, professeur en sciences de l’éducation

De façon générale, le modèle traditionnel français repose sur l’idée que l’école doit sauver les enfants de la mauvaise influence du monde et de leur famille. Cela donne l’idée aux parents, et plus encore à ceux issus de milieux défavorisés, que l’école se construit contre eux. Il faut se rapprocher davantage de la culture anglo-saxonne ou scandinave : l’école travaille avec les parents pour permettre aux enfants de progresser. Il est nécessaire de développer cette idée que les parents ne sont pas des adversaires, mais des alliés.

Nous nous distinguons également par des écarts importants entre les écoles favorisées et défavorisées. Les classes apparaissent aussi moins agitées dans le privé que dans le public, en lycée qu’en collège. Par contre pas de différence entre établissements urbains et ruraux.

Quel pays en tête du podium ?

Le premier en tête du podium est le japon, pays où règne le plus de discipline. On peut se rassurer en se disant que nous ne sommes pas les derniers, la Tunisie fait pire. Mais au pays de Molière, de Jules Ferry et de toute cette culture enviée par nos voisins, il est triste de constater un tel échec en matière d’éducation.

Publié le mardi 4 avril 2017 à 18:13, modifications mardi 4 avril 2017 à 18:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !