Société

DivorceBox : Offrir une box pour demander le divorce !

A partir du 1er janvier 2017, le divorce par consentement mutuel ne fera plus l’objet d’un passage devant un juge. Cette simplification de la procédure a donné vie à un concept qui fait polémique : la Divorcebox

Voici un cadeau bien particulier à s’offrir le soir de Noël. La « DivorceBox », comme son nom l’indique, est une box pour faciliter la séparation et l’enrober de légèreté. Sur le site divorce-prive.com, vous pouvez pour la somme de 295€ recevoir une DivorceBox pour divorcer à l’amiable et dans la bonne humeur!

La « DivorceBox », peut-on vraiment parler d’un cadeau ?

Aujourd’hui, il existe tout un marché pour les box, et ce marché se développe dans plusieurs secteurs d’activités. On a tous déjà offert ou reçu la box classique permettant quelques heures de pilotage d’une Ferrari, une après-midi spa/relaxation ou encore une soirée dégustation, etc. Mais il existe maintenant une infinité de produits et services en box : produits cosmétiques, bières artisanales, thés, produits pour animaux de compagnies. Même Stan Lee aux Etats-Unis vient de lancer sa box, pour recevoir chaque mois des goodies de l’univers Marvel…

Ingrid Tordjman, avocate au barreau de Paris et co-créatrice du concept, a été contactée par le Huffington Post et revendique presque le ton de la blague :

Nous n’avons pas inventé le divorce en ligne, mais nous avons fondé cette idée de box pour être drôle. Elles s’adressent aux époux qui sont d’accord (…). C’est vraiment de l’humour.

Ce concept est ironiquement déjà une réussite car il n’a pas tardé à séparer le public. Pour plusieurs avocats, c’est une dévaluation de la profession juridique.

Pour d’autres, c’est une posture morale gênante : la séparation n’est que très rarement une démarche drôle ou agréable.

Trois formules sont disponibles selon que le couple a ou non des enfants, et/ou possède des biens immobiliers en communauté.

L’offre de ce service a pu naître suite à une réforme de la loi. A partir du 1er janvier 2017, les époux qui se sépareront par consentement mutuel n’auront plus besoin de passer devant un juge. La procédure supervisée par les avocats des époux aboutit à un acte déposé chez le notaire. Une procédure qui se simplifie de fait, et qui permet ainsi l’offre de DivorceBox.

Publié le mercredi 14 décembre 2016 à 16:44, modifications mercredi 14 décembre 2016 à 16:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires