Société

Délit d’entrave à l’IVG : un prêtre exorciste condamne les députés PS à “l’enfer éternel”

À l’Assemblée nationale la proposition de loi pour pénaliser les sites de “désinformation” sur l’IVG a suscité une drôle d’intervention de la part de la députée PS des Pyrénées-Atlantiques, Martine Lignières-Cassou.

Jeudi 1er décembre, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi pour pénaliser les sites de “désinformation” sur l’IVG. Une loi socialiste sur le délit d’entrave qui déchaîne les passions, notamment sur les réseaux sociaux.

Cependant, comme nous l’explique L’EXPRESS.fr, l’intervention de la députée PS des Pyrénées-Atlantiques, Martine Lignières-Cassou, à l’Assemblée nationale a particulièrement retenu l’attention.

Condamnée à l’enfer en signant la proposition de loi qui interdit les sites internet anti-IVG

En effet, lors de son intervention à la tribune de l’hémicycle, la députée socialiste béarnaise a fait sourire l’Assemblée nationale en lisant le mail du père Jean-Régis Fropo.

Dedans, celui qui officie en tant qu’exorciste au sein du diocèse de Fréjus-Toulon la prévient qu’en signant la proposition de loi, elle signait son entrée dans l’enfer.

Il m’a envoyé un courriel, comme d’ailleurs à beaucoup de mes collègues en disant : « Si vous signez la proposition de loi interdisant les sites pro-vie, vous signez votre entrée dans l’enfer éternel. »

Un propos auquel la parlementaire a simplement répondu :

Même pas peur !

Combattue par une partie de la droite et la hiérarchie catholique, le prêtre a déclaré ne pas regretter son geste.

Après cinq heures et demi de débat, le texte visant à interdire certains sites internet anti-IVG a finalement été voté.

Le projet sera examiné par le Sénat le 7 décembre. Soumis en procédure accélérée, il fera l’objet d’un vote définitif du Parlement en février 2017

Publié le samedi 3 décembre 2016 à 9:08, modifications samedi 3 décembre 2016 à 9:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !