Société

Un congé menstruel en cas de règles douloureuses ?

Une femme sur cinq souffrirait de règles douloureuses.

C’est un fait : avoir ses règles c’est bien souvent très douloureux. A tel point que certaines femmes ont bien du mal à aller travailler. C’est pour cette raison, qu’en Italie, trois députées envisagent un texte de loi pour créer un congé menstruel…

C’est le buzz de ces derniers jours car cela pourrait bien révolutionner le quotidien de milliers de femmes. En effet, l’Italie étudie depuis plusieurs jours un projet de loi permettant aux femmes ayant des règles douloureuses de bénéficier d’un congé payé de trois jours par mois. Ce serait une grande première dans l’Union Européenne. Une belle avancée pour le bien-être de la femme.

C’est  quelque chose qui semblait totalement inenvisageable. Et pourtant, quatre élues italiennes du Parti Démocrate, ont présenté un texte allant en ce sens le 13 mars dernier. Il s’agit donc de proposer aux femmes qui souffrent terriblement à cause de leurs règles de prendre un congé menstruel. Ce congé ne serait autorisé que sous présentation d’un certificat médical.

Un projet polémique

Vous vous en doutez, un tel projet de loi fait polémique. Certains trouvent ça absolument génial, le considérant comme pionnier d’un point de vue social et féminin. D’autres en revanche le trouvent ridicule, pointant du doigt l’égalité homme femme. Et certains enfin trouvent cela dangereux, estimant que les femmes seront du coup moins embauchées que les hommes par les entreprises.

Cette initiative italienne semble incroyable et inédite, mais en réalité, c’est très loin d’être le cas. En effet, la Zambie et la Corée du Sud accordent d’ores et déjà un jour de congé menstruel aux femmes, la Corée du Sud et l’Indonésie en accorde deux, et Taïwan trois. Déjà en 1947, les Japonaises bénéficiaient d’un congé menstruel… Cependant, en Europe, ça n’a jamais été mis en place. Sauf dans une petite entreprise britannique, Coexist, dans laquelle les femmes peuvent aménager leur temps de travail lorsqu’elles sont indisposées.

 

Il faut savoir que, selon Marie Claire, une femme sur cinq souffrent terriblement lorsqu’elle a ses règles. Certaines ont tellement mal qu’elles ne peuvent pas travailler, sont sujettes à des malaises et à des maux de tête, entraînant même parfois des vomissements. On peut toujours miser sur l’homéopathie et les huiles essentielles pour soulager les douleurs, mais parfois, c’est compliqué…

Dans ces cas extrêmes, un congé menstruel ne serait pas de refus…

Publié le mercredi 5 avril 2017 à 11:38, modifications mercredi 5 avril 2017 à 11:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !