Société

Chevigny-Saint-Sauveur : Condamné pour agressions sexuelles, le maire attaque sa victime

Michel Rotger maire Chevigny-Saint-Sauveur

Reconnu coupable d’agression sexuelle, le maire de la commune de Chevigny-Saint-Sauveur attaque sa victime pour diffamation.

Michel Rotger, maire LR de la commune de Chevigny-Saint-Sauveur, qui avait écopé d’un an de prison avec sursis en juin 2016, pour des faits d’agression sexuelle, a décidé d’attaquer sa victime pour diffamation.

Acharnement judiciaire ?

En effet, l’élu compte désormais demander des dommages et intérêts à la jeune femme qui l’a attaqué. Il lui reproche d’avoir posté sur Facebook, en 2014, des messages anonymes et malveillants, le mettant en cause dans l’exercice de ses fonctions.

Selon l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT), partie civile lors du procès pour agressions sexuelles aggravées, la démarche s’apparente à de l’acharnement judiciaire.

La commune prend en charge les frais d’avocats du maire

En octobre dernier, les élus chevignois ont accordé au maire la “protection fonctionnelle” dans le cadre de cette action pénale en diffamation. Ainsi, la commune a pris en charge les frais d’avocats de l’édile dans le procès qu’il intente à son employée.

Cependant, depuis les agressions, la mairie a refusé de reconnaître, comme maladie professionnelle, la dépression dont souffre la fonctionnaire.

Forcée de quitter la commune

Même s’il n’a pas fait appel de la décision de justice, l’élu bourguignon refuse de reconnaître sa culpabilité. Il n’a pas souhaité renoncer à ses responsabilités municipales.

L’avocate de la victime a fait savoir au Parisien, que la jeune femme avait dû quitter la commune. En effet, depuis le procès, celle-ci a été confrontée à des remarques sexistes et racistes. Elle tenait ainsi à expliquer le quotidien de sa cliente, tout en espérant que justice sera faite.

Publié le mercredi 1 février 2017 à 10:03, modifications mercredi 1 février 2017 à 10:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !