Société

Les chatons sont trop nombreux, et c’est un véritable problème…

Les chatons… Ils sont si mignons, et tellement adorables. Oui mais voilà, ils représentent aussi un véritable problème, tant pour les propriétaires que pour les associations de protection des animaux. Pourquoi ? Et bien parce qu’il y en a trop !

Les associations de défense des animaux, notamment celles situées en Île de France, tirent la sonnette d’alarme : il y a trop de chatons ! Le département de l’Oise notamment se dit submergé par les bébés chats. Les départs en vacances n’arrangent rien, comme chaque année. Et l’affluence massive est un véritable problème car il faut les placer, et c’est loin d’être aussi facile qu’on pourrait le penser…

Une descendance trop nombreuse !

Les chattes ne sont pas stérilisées. Pas suffisamment en tout cas. Et le réchauffement climatique n’arrange pas les choses. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que quand les hivers sont doux, comme cette année, les chattes peuvent avoir une portée supplémentaire. Il faut savoir que maintenant, les chatons arrivent dès le mois de janvier, ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques années. Donc les chattes peuvent maintenant faire deux portées par an…

Or, la gestation est courte puisqu’elle ne dure que deux mois. A chaque portée, une chatte met au monde entre quatre et sept bébés. Si vous faites le calcul, un couple de chats peut faire plus de 15 000 chatons en seulement cinq ans ! Et malheureusement, c’est très compliqué à gérer.

La solution ? La stérilisation

La véritable solution pour les associations de protection des animaux comme la SPA, c’est la stérilisation. Malheureusement, il n’y a pas de réelle politique de stérilisation des chats, car cela coûte très cher.

Pourtant, c’est bel et bien la meilleure solution. Car il faut savoir qu’une femme stérilisée garde son territoire, et empêche les autres chats de venir. On peut donc assez facilement contrôler la reproduction des chats lorsqu’on en stérilise seulement quelques-uns ! Mais ce n’est pas aussi évident qu’on a tendance à la croire. Le vrai problème, ce sont les propriétaires

La responsabilité des propriétaires

Cela dit, il faut également que les propriétaires prennent conscience de la gravité de la situation. Selon certains représentants des associations, la stérilisation devrait être obligatoire lorsque ce ne sont pas des chats d’élevage. Car nous vivons dans une société de consommation, et l’animal est devenu un simple objet que l’on donne… puis que l’on jette quand on en a marre, ou qu’il représente trop de contraintes.

Chaque année, la situation empire. Il y a de plus en plus de chatons… et c’est difficile à gérer pour les associations qui lancent donc un appel envers les propriétaires qui doivent prendre leurs responsabilités… A bon entendeur…

Publié le samedi 15 juillet 2017 à 11:31, modifications samedi 15 juillet 2017 à 11:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !