Société

USA : Une étudiante de l’Utah traitée de raciste à cause de sa robe

Selon certains internautes, cette jeune américaine n’avait pas le droit de porter la qipao, une robe traditionnelle chinoise.

Des photos sur Twitter

Le 22 avril dernier Keziah Daum publie quelques photos sur Twitter sans imaginer ce qui va lui tomber dessus. On la voit dans une qipao, une robe traditionnelle chinoise du 17e siècle. La jeune femme a choisi cette robe pour son bal de fin d’année. Un choix qui aurait pu paraître anodin, tant ce vêtement est devenu presque une habitude d’un point de vue stylistique. Mais, pour elle, cela a provoqué de multiples réactions. 

Tout commence par un internaute nommé Jérémy Lam qui lui répond “ma culture n’est pas ta robe de bal !” Il prend ensuite le temps de développer sur l’importance culturelle de la qipao comme marqueur social en Chine durant plusieurs siècles. Pour lui, c’est simple. C’est une “idéologie coloniale au service de la société de consommation”. Le sujet a ensuite divisé de nombreux internautes. Certains n’hésitent pas à la taxer de racisme Keziah a dans un premier temps expliqué qu’elle avait trouvé la qipao dans une boutique vintage. Puis, qu’elle ne supprimerait pas les photos.

Je ne vais pas supprimer ma publication. Je n’ai rien fait d’autre que montrer mon amour pour cette culture. Cette une robe et elle est magnifique.

 

 

Publié le mardi 1 mai 2018 à 16:34, modifications mardi 1 mai 2018 à 13:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !