Société

Arabie Saoudite : Espionner le portable de votre conjoint peut vous envoyer en prison

En Arabie Saoudite, les personnes surprises à espionner le portable de leur conjoint pourront encourir une peine d’un an de prison et une amende de 108.000 €.

On ne rigole pas avec la vie privée dans le couple en Arabie Saoudite. Espionner le téléphone de son conjoint peut désormais conduire en prison.

Protéger moralité et vie privée

C’est une tentation dans beaucoup de couples. Jeter un œil sur le smartphone de son conjoint, pour une raison ou une autre. Mais, en Arabie Saoudite, il faudra désormais se retenir puisqu’il s’agit d’un acte pénalement répréhensible. Espionner le portable de son conjoint sera puni d’une amende de 500.000 riyals (108.000 euros) en plus d’une peine de prison d’un an explique un communiqué du ministère de l’information saoudien.

L’objectif est de lutter contre la cybercriminalité en protégeant “la moralité des individus et de la société mais aussi la vie privée”. Il s’agit aussi d’une réponse à une “une hausse continue de délits cybernétiques tels que le chantage, la fraude et la diffamation”. C’est aussi la réponse législative à un véritable phénomène de société. L’Arabie Saoudite avec plus de 50% de sa population âgée de moins de 25 ans fait partie des pays au monde où l’on utile le plus son smartphone.

Publié le jeudi 5 avril 2018 à 13:37, modifications jeudi 5 avril 2018 à 11:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !