Société

Allemagne : Une responsable souhaite réécrire l’hymne national jugé trop sexiste

Après l’hymne Canadien, c’est autour de l’hymne allemand d’être critiqué pour ses références genrées jugées sexistes.

Après l’hymne canadien, dont la modification a été officialisée pour le rendre plus “inclusif”, c’est au tour de l’hymne allemand d’être vivement critiqué à cause de son contenu jugé sexiste. En effet, la secrétaire d’Etat social-démocrate à la Condition féminine Kristin Rose-Möhring a récemment suggéré d’y remplacer certains mots.

Une proposition polémique

C’est dans une lettre ouverte que Kristin Rose-Möhring s’est déclarée en faveur de la modification de plusieurs mots de l’hymne allemand. Ainsi, elle suggère de transformer le mot “Vaterland”, qui signifie “Père Patrie” en “Heimatland”, un terme plus neutre qui désigne plus globalement le chez-soi.

La secrétaire d’Etat souhaite également remplacer un second mot signifiant “fraternellement” par “courageusement”, afin d’éviter la référence “genrée” au mot “frère”. Dans cette lettre rédigée en préparation de la Journée internationale des droits des femmes qui aura lieu le 8 mars 2018, Kristin Rose-Möhring pose en effet la question :

Pourquoi ne pourrions-nous pas dé-genrer notre hymne national ?

Celle-ci prend ainsi pour exemple l’hymne canadien “Oh Canada”, qui a été modifié au nom de l’égalité entre hommes et femmes. Mais contrairement au Canada, cette proposition a provoqué une vague d’opposition beaucoup plus violente de la part des milieux conservateurs.

Outre le parti d’extrême-droite AfD, qui a violemment rejeté cette proposition en s’exclamant “Bah les pattes!” dans un communiqué sans équivoque, le CDU a également fait front pour la dénoncer.

Publié le mardi 6 mars 2018 à 9:37, modifications mardi 6 mars 2018 à 9:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire