Société

À Prague, on interdit les vélos en centre-ville, pas les voitures

En République Tchèque, on considère les vélos plus dangereux que les voitures dans le centre-ville.

Stop le vélo à Prague. C’est la décision prise par la municipalité pour protéger les touristes dans le centre-ville de la capitale. Une logique opposée à la majorité des grandes villes.

Protéger les touristes

C’est un cas très étrange. La majorité des villes cherchent désormais à inciter leurs habitants à prendre le vélo plutôt que la voiture. C’est notamment le cas à Paris où Anne Hidalgo en a fait un cheval de bataille.Mais, à Prague, en République Tchèque, on veut interdire les vélos dans le centre-ville.

Nous ne sommes pas contre les cyclistes, mais dans une zone piétonne, la priorité doit revenir aux piétons, et non aux cyclistes. Chaque jour, il y a des conflits entre les cyclistes et les piétons

explique Oldich Lomecký, le maire de l’arrondissement à nos confrères du Guardian.

Problème, les statistiques ne semblent pas vraiment confirmer cette position. Dans les 10 dernières années, trois personnes auraient été victimes d’accidents impliquant un vélo. 21 ont été renversées par une voiture pendant la même période. La mesure devrait entrer en vigueur à partir du 1er mai. Ensuite, il faudra pousser le vélo ou adapter son itinéraire.

Publié le dimanche 8 avril 2018 à 15:42, modifications dimanche 8 avril 2018 à 13:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !