Société

#365Unpacked : 4 ans de déchets en photos

Un photographe entasse des déchets pendant 4 ans et prend une série de photos chocs pour dénoncer le consumérisme.

En 2011, le photographe Antoine Repessé a arrêté de jeter l’ensemble de ses déchets recyclables et les a conservé dans son appartement.

Il a ensuite organisé chaque emballage en fonction de son utilisation dans chaque pièce de sa maison. Au début de son projet, les déchets ne recouvraient qu’une partie du sol, pour ensuite augmenter peu à peu et finalement envahi tout l’espace.

Au total, Antoine Repessé a accumulé 1 600 bouteilles de lait, 4 800 rouleaux de papier toilette et 800 kilos de journaux.

Ainsi, en quatre ans, le photographe a collecté près de 70 mètres cubes d’emballages pour les délivrer dans une série de photos intitulée #365Unpacked.

Si Antoine Repessé a fait cela, c’est pour attirer l’attention sur la masse considérable de déchets ménagers qu’un consommateur ordinaire produit.

L’idée était qu’une démonstration visuelle serait plus efficace qu’un long discours pour traiter du développement durable et plus précisément du traitement des déchets.

Cette série de photographies a valu à Antoine Repessé d’obtenir la troisième place aux Sony World Photography Awards 2016 dans la catégorie « campagne professionnelle »

J’étais curieux de voir comment un objet pouvait perdre sa singularité quand il commençait à faire partie d’une masse. On nous parle souvent de la quantité de déchets que nous produisons, mais je pense qu’une image peut être plus puissante et peut avoir plus d’impact qu’une tonne de mots

a expliqué Antoine Repessé.

Le photographe a imaginé ce projet lorsqu’il a pris conscience de la quantité de déchets qu’il produisait à cause des plats surgelés qu’il consommait. Il a aussi pris conscience que les consommateurs payaient plus cher des produits à cause de leur emballage.

Prenez l’exemple du paquet Nespresso… Il coûte 45 fois le prix qu’il devrait coûter

a-t-il affirmé.

Antoine Repessé espère que ses photographies feront évoluer les mentalités des consommateurs pour vivre dans un monde plus respectueux de l’environnement et plus sain.

Publié le mardi 3 mai 2016 à 12:06, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !