Société

Violences conjugales : Un coup contre chaque like reçu sur Facebook

Défigurée par son mari jaloux, une jeune femme de 21 ans a vécu l’enfer pendant plusieurs semaines au Paraguay. Chaque like sur Facebook lui coûtait très cher…

Ce mercredi 29 novembre, le Daily Mail relaye qu’au début du mois de novembre, au Paraguay, une jeune femme de 21 ans a vécu un véritable cauchemar. Pedro Heriberto Galeano, son époux âgé de 32 ans, lui a fait payer son succès auprès des hommes… d’une façon on ne peut plus cruelle !

Il prend le contrôle de son compte pour pouvoir la frapper

En effet, à chaque like laissé sur l’une de ses photos, Adolfina Camelli Ortigoza recevait des coups de pied et de poing de son mari jaloux. Pire, ce dernier a fini par prendre le contrôle du compte Facebook de son épouse pour poster des photos d’elle. Il attendait alors les réactions de ses amis pour pouvoir la cogner. La victime a dû subir une reconstruction faciale suite à la violence des coups reçus.

Le mari violent a finalement pu être arrêté après plusieurs semaines de torture suite au signalement de son père. L’homme risque jusqu’ à 30 ans de prison pour tentative d’homicide, privation de liberté et coercition.

Publié le vendredi 1 décembre 2017 à 13:49, modifications vendredi 1 décembre 2017 à 13:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !