Actualité

Vendée : Un tremblement de terre a été ressenti à La Châtaigneraie

Le séisme de 4,6 sur l'échelle de Richter n'a fait aucun blessé

Vendée : Tremblement de terre à La Châtaigneraie.

Un séisme de 4,6 sur l’échelle de Richter a été ressenti en Vendée aux alentours de 4h du matin, ce lundi 12 février. Les causes de ce tremblement de terre, qui n’a causé aucun dégât sérieux, demeurent difficiles à déterminer.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un séisme a provoqué quelques inquiétudes dans l’est de la Vendée. Le tremblement de terre n’a cependant fait aucun blessé et a seulement engendré une dizaine d’appels aux sapeurs-pompiers.

L’épicentre du tremblement de terre se situait à La Châtaigneraie, d’après le Réseau National de Surveillance Sismique. Il aurait eu lieu à 4h08 précises et aurait atteint la magnitude de 4,6 sur l’échelle de Richter.

La Vendée est la troisième région la plus sismique de la métropole

Pour Eric Beucler, enseignant-chercheur à l’Université de Nantes et co-directeur du laboratoire de planétologie, ce type de phénomène n’est pas inhabituel dans la région. Il a en effet déclaré au micro de France 3 :

On en a un tous les deux ans. Celui-là est tellement fort qu’on ne peut pas le rater. Nos collègues anglais ou espagnols l’ont forcément détecté eux aussi […] Ce genre de phénomène est courant et il le sera de plus en plus du simple fait qu’il y aura plus de stations qui pourront les détecter. La sismologie dans l’ouest de la France est particulière, on a un séisme tous les quatre jours mais personne ne les ressent. Le plus gros a eu lieu à Oléron en septembre 1972, il était de 4,9 à 5

L’origine de ces séismes dans l’Ouest de la France reste cependant difficile à déterminer. Eric Beucler a notamment précisé que les mouvements de plaques n’étaient pas fréquents en Vendée. Olivier Dauteuil, tectonicien et directeur de Géosciences à l’université de Rennes 1, a par ailleurs expliqué à Ouest-France :

La Vendée se trouve sur une ancienne chaîne de montagne. La chaîne hercynienne date de 300 millions d’années. C’est à cet endroit que deux continents séparés par un océan se sont rapprochés et ont formé cette chaîne de montagne. C’est donc une zone de faiblesse dans la croûte terrestre qui est réactivée périodiquement. Cette ligne va du sud-Bretagne jusqu’à la Vendée, et même vers le nord du Massif central où elle est moins active

Des travaux pour connaître l’origine de ces séismes sont actuellement menés au Laboratoire de planétologie de Nantes. Ce séisme n’a en tout cas fait aucun dégât en Vendée, contrairement au récent passage de la tempête Carmen. Cette dernière a notamment provoqué la chute d’une éolienne dans la commune de Bouin.

Publié le lundi 12 février 2018 à 19:46, modifications lundi 12 février 2018 à 17:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !