Santé

Zika : Le virus pourrait contrer le cancer du cerveau

Selon une étude publiée ce mardi 5 septembre dans le Journal of Experimental Medicine, le virus Zika détruirait les cellules du glioblastome, l’une des tumeurs cérébrales les plus virulentes et fréquentes.

Extrêmement nocif pour le développement des tissus cérébraux du fœtus, le virus Zika pourrait avoir un effet bénéfique sur le traitement d’un type de cancer du cerveau, selon une étude publiée mardi 5 septembre dans le Journal of Experimental Medicine.

Nous avons montré que le virus du Zika pouvait détruire les cellules du glioblastome qui sont résistantes aux thérapies actuelles et rendent ce cancer aussi agressif.

a précisé le Dr Michael Diamond, professeur de médecine à l’université Washington à St. Louis.

Le glioblastome, une des tumeurs cérébrales les plus fréquentes, engage bien souvent le pronostic vital des malades sur le court terme. En effet, l’espérance de vie n’excède pas souvent deux ans une fois le diagnostic posé.

Un espoir pour les malades

Pour prouver l’efficacité du virus sur la progression de la maladie, les chercheurs ont injecté ce virus (transmis par les moustiques), ou un placebo, dans les tumeurs du cerveau de 33 souris.

Chez les rongeurs traités avec le virus, les tumeurs avaient régressé. De plus, le taux de survie était supérieur à celui des souris ayant reçu un placebo.

De précédentes expériences menées sur des tissus cérébraux de personnes épileptiques ont prouvé que le virus Zika ne s’attaquait pas à des cellules non-cancéreuses du cerveau. Des recherches supplémentaires seront néanmoins nécessaires avant que ce traitement puisse être testé cliniquement, ont souligné les scientifiques.

Publié le jeudi 7 septembre 2017 à 14:52, modifications dimanche 10 septembre 2017 à 4:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !