Santé

Voici pourquoi il faut arrêter d’utiliser des lingettes pour bébé

Selon une étude, elles provoqueraient l’augmentation des allergies alimentaires chez l’enfant.

Selon une étude publiée par des chercheurs américains, les lingettes sont un facteur majeur de développement des allergies alimentaires chez les bébés.

Un cocktail de raisons

C’est une étude fascinante qui vient d’être publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology. Grâce à une étude américaine, on peut désormais mieux comprendre le problème des allergies alimentaires chez le nourrisson. Trois grands facteurs entrent en cause :

  • la génétique
  • les allergènes présents dans la poussière
  • les aliments qui entrent au contact de la peau via un intermédiaire
  • les lingettes nettoyantes

Ce sont toutefois celles-ci qui laissent le plus de marge d’action aux parents. Concrètement, les lingettes ne sont pas un problème. Il s’agit surtout du savon dont elles sont imbibées. Il perturbe la couche supérieure de la peau du bébé. C’est là qu’intervient le cocktail selon les chercheurs.

Un nouveau-né ne mange pas d’allergènes, mais il en a sur la peau. Un frère avec du beurre de cacahuète sur le visage embrasse le bébé ou un parent qui prépare de la nourriture avec des cacahuètes s’occupent ensuite de son enfant.

Il est possible de neutraliser les facteurs dans l’environnement domestique. Quelques conseils faciles sont à appliquer. Se laver les mains avant de toucher le bébé ou encore préférer l’eau et le savon aux lingettes constituent les meilleures solutions. En France, 3,5% des adultes et 8% des enfants ont des allergies alimentaires. En 1970, seulement 1% de la population était touchée.

Publié le mardi 10 avril 2018 à 17:02, modifications mardi 10 avril 2018 à 14:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !