Santé

Voici la liste des 9 aliments les plus cancérigènes

On sait aujourd’hui quels sont les aliments qui provoquent le plus de cancers lorsqu’il sont consommés en trop grandes quantités. En voici la liste.

La recherche scientifique nous permet aujourd’hui d’avoir un recul important sur l’effet des aliments sur notre santé, et notamment sur les risques de cancer qui leur sont associés. On sait désormais que certains produits, lorsqu’ils sont consommés en trop grande quantité, nous exposent à des risques accrus de développer des types de cancer particulièrement mortels. Voici donc la liste des 15 aliments les plus cancérigènes dont il est conseillé de modérer la consommation pour conserver une bonne hygiène de vie.

L’alcool

On ne le dit pas assez souvent, mais l’alcool est la deuxième plus grande source directe de cancer après la cigarette. Certains alcools comme le vin rouge peuvent toutefois avoir des effets bénéfiques sur la santé lorsqu’ils sont consommés avec modération. Mais cela ne doit pas nous faire oublier les désastres causés par de trop importantes quantités de ces boissons.

La viande rouge

Plusieurs études sérieuses ont montré le lien directe entre une consommation de viande rouge régulière et des formes de cancer particulièrement agressives comme celui de la prostate ou du côlon. La viande rouge, en plus de contenir des quantités importantes de graisse saturée, contribue à acidifier l’ensemble de l’organisme, créant ainsi un terrain propice au développement des cellules cancéreuses. Ce constat vaut bien sûr également pour les charcuteries, qui contiennent en plus du nitrite de sodium pour garantir leur conservation, dont l’effet cancérigène a déjà été démontré.

Les sodas

Des études ont montré que la consommation quotidienne de soda pouvait entraîner des risques d’AVC plus élevés. Outre cet effet délétères sur le cerveau, sur le long terme, les sucres et les substances chimiques contenues dans ces boissons peuvent nuire au fonctionnement du foie, entraînant une maladie désormais devenue un fléau mondial : la maladie du soda. Celle-ci favorise en outre le développement de cancers et de maladies cardiovasculaires grave. Mieux vaut donc jouer la carte de la prudence et de la modération avec ces produits.

Les chips

Elles constituent souvent la base d’un apéro réussie. Pourtant, les chips contiennent des graisses saturées en grandes quantités qui peuvent entraîner un taux élevé de cholestérol dans l’organisme. De nombreux arômes artificiels, conservateurs et colorants entrent également dans leur composition, sans parler du sel en importantes quantités et d’un agent chimique créé par la friture à une température trop élevée : l’acrylamide. Tous ces produits sont connus pour augmenter les risques de cancer.

Les boissons trop chaudes

Nombreuses sont les personnes qui adorent consommer des boissons chaudes, surtout en hiver lorsque le temps laisse à désirer. Pourtant, plusieurs études ont montré que le fait de boire régulièrement un liquide à plus de 65°C accroît le risque de développer un cancer de l’oesophage. Veillez donc à laisser votre thé ou votre café refroidir lorsque vous en consommez.

Les sucres raffinés

Les sucres raffinés sont connus pour être l’un des aliments préférés des cellules cancéreuses dans l’organisme, qui s’en nourrissent pour grossir et se répandre à travers le corps. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le jeune est conseillé pour les personnes en chimiothérapie, afin d’affamer les tumeurs toujours avides de sucre lent ou rapide.

Les aliments fumés

Tous les aliments fumés, que ce soit la viande, les poissons, ou certains légumes possèdent d’importantes quantités de goudron liées à leur mode de cuisson. On sait aujourd’hui que celui-ci est un cancérigène reconnu, très nocif pour l’appareil digestif. Les amateurs de barbecue doivent donc espacer le plus possible les repas autour du grill, sous peine d’augmenter le risque de développer un cancer. 

Le lait

De la même façon que la viande rouge, le lait contribue à augmenter le taux d’acidité du corps, ce qui crée un environnement propice au développement de tumeurs. Les graisses animales contenues dans le lait sont également source de cholestérol, avec un risque important en terme de maladies cardiovasculaires. Il faut donc veiller à alterner entre le lait et les boissons végétales.

Les tomates en conserve

Les tomates sont considérées comme un aliment particulièrement pour la santé. Mais ce n’est pas le cas des tomates en conserves. En effet, l’acidité de ce fruit facilite le mélange en infimes quantités avec certaines molécules présentent dans l’acier des conserves, comme le bisphénol-A, connu pour son caractère cancérigène.

Publié le vendredi 3 août 2018 à 16:28, modifications vendredi 3 août 2018 à 15:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !