Santé

Vivre seul serait très mauvais pour la santé

Le sentiment de solitude touche de plus en plus de monde, et serait à l’origine de problèmes de santé particulièrement graves. Une étude vient de faire un rapprochement entre l’isolement social et le risque de mortalité. Retour sur les conséquences réelles de la solitude…

Vivre seul ne serait pas bon pour la santé. En effet, la solitude augmenterait la mortalité de 32 % après un infarctus ou un AVC. C’est en tout cas ce que conclue une étude menée en Grande Bretagne auprès de 479 000 personnes.

La solitude est mauvaise pour la santé

Ce n’est pas la première fois qu’une telle étude est réalisée. Et les conclusions sont les mêmes. En effet, des chercheurs finlandais ont expliqué :

L’isolement social et le sentiment de solitude sont associés à un risque plus élevé d’infarctus grave du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral. L’isolement social semble rester un facteur de risque de mortalité indépendant après un infarctus ou un AVC.

Il semblerait que vivre seul et isolé engendre des risques pour le cœur notamment. C’est devenu un véritable fléau social, à tel point que certaines personnalités politique telles que Theresa May, le premier Ministre britannique, a décidé de nommer une secrétaire d’Etat en charge des personnes isolées en janvier dernier.

Le sentiment d’isolement touche fortement la France, un habitant sur dix étant seul. C’est un phénomène relativement nouveau, qui a donc de graves conséquences sur la santé. A méditer…

Publié le mercredi 28 mars 2018 à 15:17, modifications mercredi 28 mars 2018 à 12:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !