Santé

Virus aviaire : 2 700 canards tués préventivement dans les Landes

Afin d’éviter tout risque de contagion, 2 700 canards on été abattu préventivement dans cette exploitation des Landes.

Suite à la découverte d’un virus grippal de type H5 dans un élevage de canards des Landes, 2 700 animaux ont été abattu en prévention.

Mieux vaut être prudent

C’est lors d’un test conduit avant le repeuplement de cet élevage que ce virus aviaire de type H5 faiblement pathogène a été détecté. Cette exploitation située dans la ville de Meilhan dans les landes a dû être prise en main par la préfecture du département, qui a ordonné l’abattage préventif de 2 700 canards. Dans le même temps, on a fixé une “zone réglementée” de 1 kilomètre autour de l’élevage pour éviter tout risque de contagion.

La préfecture du département a tenu à s’exprimer afin de rassurer la population. En effet, cette souche grippale n’a pas été transmise à l’homme et semble avoir émergé spontanément :

 Aucun signe clinique d’infection n’avait été mise en évidence dans cet élevage. Aucun élément ne permet à ce stade de rapprocher ce virus de celui qui avait déjà été mis en évidence en décembre 2017 dans un élevage à Saint-Jean-de-Lier.

Cet élevage était en effet situé à 20 km de celui de Meilhan. 1400 canards avait alors dû être tués suite à la découverte d’une souche similaire. Un autre cas avait également été identifié (un virus faiblement pathogène de type H5N3) à Monbahus en Lot-et-Garonne.

Publié le dimanche 21 janvier 2018 à 13:44, modifications lundi 22 janvier 2018 à 8:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !