Santé

« Un vrai film de boules » : La campagne pleine d’humour contre le cancer des testicules et de la prostate

Deux associations ont lancé une campagne de sensibilisation aux cancers de la prostate et des testicules avec une vidéo humoristique diffusée sur Internet.

C’est sur le ton de l’humour que Movember et Cerhom (association française pour la lutte contre le cancer de l’homme, cancer du testicule, cancer de la prostate et cancer génito-urinaire) ont choisi d’illustrer leur dernière campagne de prévention du cancer des testicules.

Faites gaffe à vos boules

Lancée mardi 6 novembre, cette campagne est diffusée sur Internet avec un spot malicieux.

Un vrai film de boules filant la métaphore pétanquiste pour inciter les hommes à surveiller leur matériel.

Le film a été tourné dans le club de pétanque Lepic-Abbesses à Paris. Par ailleurs, il réussit à évoquer les cancers masculins de la prostate et des testicules sans jamais employer de terme médical. En outre, pour faire passer le message, de vrais acteurs se sont engagés bénévolement pour la cause. Ainsi, on retrouve Philippe du Janerand, Frédéric Bouraly (Scènes de ménage sur M6), Hubert Saint-Macary, Bryan Trésor et Théo Bertrand (Plus belle la vie). Mais aussi Khaled Alouach et Daouda Keita (De toutes mes forces au cinéma). L’animateur Benoit Chaigneau et l’acteur Théo Fernandez (Les Tuche).

Enfin, le film, diffusé par Movember et Cerhom a été réalisé par Antoine de Bujadoux. Les deux associations espèrent qu’il sera amplement repris et deviendra viral.

L’association Cerhom a été lancée par un oncologue de Gustave Roussy. Elle est parrainée par l’acteur Romain Duris. En outre, l’organisation a lancé le premier centre d’écoute sur le cancer masculin. Quant à la Movember Foundation, elle lutte pour la santé masculine à l’échelle mondiale. En effet, née en Australie dans un pub de Melbourne, la campagne Movember invite chacun à se faire pousser la moustache au mois de novembre pour sensibiliser son entourage et récolter des fonds.

Premier cancer du jeune homme

Si le cancer de la prostate reste le cancer masculin le plus fréquemment diagnostiqué en France, celui du testicule frappe prioritairement les jeunes hommes. Or, dans 95% des cas, si la maladie est diagnostiquée à temps, la guérison est quasiment assurée.

Publié le mercredi 7 novembre 2018 à 9:44, modifications mercredi 7 novembre 2018 à 8:09

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !