Santé

Sida : Les chercheurs ont-ils trouvé un vaccin contre le VIH ?

Des chercheurs ont fait état d’un progrès dans la lutte contre le sida. Un vaccin expérimental contre le VIH a provoqué une réaction immunitaire chez des humains.

Un vaccin contre le VIH va-t-il bientôt voir le jour ? Dans un article, publié dans la revue The Lancet samedi 7 juillet, des chercheurs ont annoncé des résultats encourageants pour un vaccin expérimental.

Ces résultats représentent une étape importante.

S’est réjoui le virologue Dan Barouch, le directeur de l’étude.

 Il faut rester prudent

L’étude publiée samedi rapporte les résultats d’un test chez 393 adultes en bonne santé, séronégatifs, âgés de 18 à 50 ans en Afrique de l’Est, Afrique du Sud, Thaïlande et aux États-Unis. En outre, 72 macaques ont également été testés. Or, le vaccin a provoqué une réaction immunitaire chez des humains. De plus, il a protégé les deux tiers des macaques de l’infection.

Toutefois, le vaccin ne présente aucune garantie à ce stade de l’expérimentation.

Nous devons rester prudents.

A averti le virologue.

Rejoint par d’autres confrères, le microbiologiste a en effet prévenu qu’il n’y avait aucune garantie que les tests suivants soient aussi positifs. Néanmoins, le développement de ce potentiel vaccin, sûr pour l’homme, est suffisamment avancé pour lancer un test sur 2.600 femmes en Afrique australe. Les résultats de ce test grandeur nature, appelé Imbokodo (rocher, en zoulou), sont attendus en 2021 ou 2022.

Ce sera seulement le cinquième concept de vaccin contre le HIV. Et dont l’efficacité sera testé dans les 35 ans et quelques d’histoire de l’épidémie.

A souligné le Professeur Dan Barouch.

Un autre, appelé RV144, a montré qu’il protégeait l’homme du VIH dans une certaine mesure. En effet, en 2009, une étude indiquait qu’un virus, appelé RV144, avait réduit de 31,2% le risque d’infection chez 16.000 volontaires en Thaïlande.

Un vaccin d’ici 10 ans ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé, près de 37 millions de personnes vivent avec le VIH ou le Sida. Et, 1,8 million de cas sont contractés chaque année. La maladie a tué quelque 35 millions des 80 millions de personnes qu’elle a infectées depuis qu’elle a été diagnostiquée pour la première fois au début des années 1980.

Ainsi, pour de nombreux spécialistes, cette expérimentation suscite beaucoup d’espoir. En effet, pour Jean-Daniel Lelièvre de l’Agence nationale de recherches sur le sida :

Ce n’est probablement pas le vaccin définitif, mais ça peut être une avancée phénoménale.

Selon lui, « dans le meilleur des cas », ces recherches produiront un vaccin administrable dans « presque 10 ans ».

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publié le dimanche 8 juillet 2018 à 13:02, modifications lundi 9 juillet 2018 à 9:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !