Santé

Saviez-vous que vous pouvez être allergique au froid ?

Cette pathologie qui touche environ 1 personne sur 2000 peut avoir des effets très importants.

Si on connaît les allergies au pollen ou encore aux animaux, celle au froid est beaucoup moins connue. Pourtant, ses conséquences peuvent être particulièrement impressionnantes et graves. De quoi vous empêcher d’aller faire un tour au rayon surgelé par exemple…

Démangeaisons et plaques rouges

C’est un passionnant témoignage qui est livré sur le site Thrillist. On y découvre l’histoire de Katie Van Brant, une jeune femme qui a commencé à avoir des problèmes avec les températures dès l’âge de 11 ans. Un jour, elle commence à avoir d’intenses démangeaisons. Puis des marques rouges commencent à apparaître sur ses bras puis d’autres parties de son corps. Sur le moment, ses parents n’y prêtent pas vraiment attention. “Cela arrive à ta cousine et à ta tante quand elles nagent. C’est sans doute à cause de l’eau salée” s’entend alors expliquer l’enfant.

Mais, les années qui suivent, le phénomène continue et devient même étrange. Il lui suffit de toucher de la neige ou un aliment stocké dans le rayon surgelé pour qu’il se reproduise. Lors d’une journée à la piscine, face à tous ses camarades, elle se retrouve scrutée par tous. Une amie n’hésite pas à lui dire :

Tu as l’air dégoûtante quand tu sors de la piscine et personne de veut avoir de l’herpès ou peu importe ce que tu as.

La difficulté à identifier pour les médecins

Méconnue, cette allergie ne touche qu’une très faible part de la population. Il est donc difficile pour les médecins, même dermatologues de comprendre ce qui se passe. Surtout, à l’âge de 14 ans, la situation se complique. Les plaques rouges apparaissent quand Katie Van Brant fait des activités qui la font transpirer. Cinq médecins seront consécutivement consultés pour y voir plus clair. Jusqu’au fameux test du glaçon. En mettant un glaçon dans sa main, les spécialistes découvrent ce dont elle souffre. Une allergie au froid et à l’activité sportive.

Comment est-ce possible ? Selon le Dr. Smruti Parikh, allergologue dans le New Jersey, “les températures froides et l’exercice physique peuvent entraîner l’activation de cellules mastocytes, qui provoquent la libération de l’amine naturelle histamine et des inflammations, et donc l’apparition d’urticaire. En d’autres termes, “le corps perçoit le froid ou l’exposition à la transpiration comme une exposition à un envahisseur étranger et il attaque les tissus en bonne santé qui sont exposés.”

Un phénomène qui existe aussi avec le soleil, l’eau (peu importe sa température) ou même les vibrations ! Bonne nouvelle, pour le cas de Katie au moins, les dangers pour sa santé sont faibles. Il lui suffit de prendre des médicaments pour réussir à s’en accommoder. D’un point de vue social, la transition a parfois été compliquée mais, elle prend les choses avec humour. “J’ai une anecdote géniale pour briser la glace” conclut-elle !

Publié le mercredi 21 février 2018 à 13:08, modifications mercredi 21 février 2018 à 11:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !