Santé

Sam, un adolescent devenu tétraplégique après avoir mangé un escargot

Pour un simple pari, la vie de ce jeune homme de 19 ans a été complètement bouleversée.

La vie de Sam Ballard a basculé en 2010. Âgé de 19 ans, ce jeune Australien avale un escargot vivant dans une soirée par jeu avec des amis. Mais, il en sortira complètement paralysé. Aujourd’hui, il se bat pour survivre.

Son cerveau est touché

La probabilité était infime. Lorsque Sam Ballard ingère cet escargot vivant après avoir été défié par des amis en 2010, il n’imagine pas ce qui l’attend. Très vite, il tombe malade. Les médecins découvrent alors qu’il a été infecté par l’Angiostrongylus cantonensis. Il s’agit d’une sorte de ver, qui peut infecter l’être humain via les rats ou les mollusques. Dans la majorité des cas, il n’y a aucune conséquence. Le jeune homme semble même être proche de s’en sortir dans un premier temps. Mais, pour Sam, c’est le cerveau qui est touché, par une méningite à éosinophiles. Il tombe dans un coma qui va durer 420 jours.

Pendant ce temps, sa mère continue d’avoir espoir que son fils puisse reprendre une vie normale à son réveil. Mais, il n’y aura pas de miracle. Il est tétraplégique. Le jeune homme qui était un sportif accompli et jouait au rugby ne peut plus rien faire tout seul. Trois ans après le début de cette histoire, il peut finalement quitter l’hôpital avec une chaise électrique. Aujourd’hui, il est régulièrement sujet à des crises et doit être alimenté par une sonde. Son corps est aussi incapable de contrôler seul sa température interne.

Le gouvernement australien retire ses aides

Les coûts initiaux du traitement de Sam ont pu être financés grâce à la solidarité des amis et de son ancien club de rugby. La “Team Ballard” réussit à assurer l’aspect économique pendant un temps. Mais, c’est aujourd’hui loin d’être suffisant alors que le jeune homme a besoin d’assistance en permanence. En 2016, le gouvernement a fourni à la famille une allocation de 300.000 €. Mais, elles ont désormais été réduites à 85.000 € !

Difficile de voir comment faire pour la famille dont les dettes s’accumulent auprès de différents services. Le service de santé Australien a toutefois indiqué à nos collègues du Daily Telegraphtravailler de façon rapprochée avec la famille Ballard pour trouver une solution“. En attendant, la famille continue de se battre pour survivre.

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 7:30, modifications mardi 6 mars 2018 à 16:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !