Santé

Pollution de l’air : Des particules de carbone ont été découvertes dans le placenta de jeunes mères

La pollution de l’air constitue un problème de société qui retient de plus en plus l’opinion publique. Une découverte récente apporte une nouvelle preuve de l’incidence de cette pollution sur la santé des femmes.

Selon L’Express, une équipe de chercheurs britanniques issus de la Queen Mary University of London (Grande-Bretagne) ont présenté leurs travaux lors du Congrès international de pneumatologie qui s’est tenu à la Porte de Versailles à Paris, la semaine dernière.

Suite à leur accouchement, cinq jeunes londoniennes ont donné leur consentement pour donner leurs placentas afin d’être étudiés, après leur accouchement par voie chirurgicale. Il faut savoir que les sujets sont des jeune mères non fumeuses rapporte le quotidien.

Les résultats de l’étude ont conclu qu’une fois inhalées, les particules polluantes de l’air peuvent être véhiculées par le système circulatoire jusqu’à atteindre les tissus maternels comme le placenta. En effet, fait inquiétant, l’équipe de chercheurs a trouvé des particules de carbone dans les macrophages, les globules blancs qui se débarrassent des bactéries et autres éléments nocifs de l’organisme en les absorbant.

Des particules de carbone de cinq micromètres carrés sont retrouvés dans les placentas

Le placenta c’est cette fameuse enveloppe qui fait protège le bébé dans le ventre de sa mère et fait le lien entre eux pour pourvoir le fœtus en nutriments, à travers un réseau sanguin très dense. Ce qui retient l’attention, c’est qu’en étudiant le placenta des sujets, l’équipe du Dr Lisa Miyashita et de Norrice Liu a découvert la présence de tâches noires, du carbone, dans des cellules immunitaires.

Ce sont 60 macrophages, parmi les 3.500 étudiés, qui contenaient 72 de ces particules de carbone. Une découverte qui suscite à juste titre une inquiétude. Selon le Dr Norrice Liu, on ne sait pas encore si ces particules trouvées pourraient franchir la barrière du placenta pour se retrouver dans le fœtus. Cependant, les preuves tendent à suggérer que c’est une possibilité à ne pas écarter, d’autant plus que l’on sait déjà que la pollution de l’air affecte le développement des fœtus.

Publié le mardi 25 septembre 2018 à 16:14, modifications mardi 25 septembre 2018 à 16:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !