Santé

Pays-Bas : La “pilule du suicide” fait polémique…

C’est une nouvelle qui fait polémique aux Pays-Bas. En effet, une association a annoncé avoir découvert un médicament permettant de mourir dans la dignité en une heure, et sans assistance…

L’association Laatste Wil milite pour le droit de mourir. Selon les militants de cette association qui rassemble 3500 personnes d’une moyenne d’âge de 70 ans, l’être humain a un droit absolu, celui de mourir dans la dignité. Et ce sans conditions préalable, même s’il n’est pas malade. Cette association vient de sortir du silence pour annoncer pouvoir offrir une mort rapide à ceux qui le souhaitent.

Une méthode mystérieuse

La méthode est un peu mystérieuse. Selon les informations délivrées à ce jour, il s’agirait d’un produit totalement légal. Ce serait une poudre qui provoquerait des maux de tête et plongerait finalement l’être humain dans le coma en moins d’une heure. C’est un suicide assisté. Mais c’est totalement illégal !

Ce nouveau concept est décrié par le corps médical. L’un des médecin de l’hôpital de la Citadelle et ex-membre de la commission euthanasie a ainsi déclaré :

Si une personne veut mourir dans de bonnes conditions, entourée des siens, ce n’est pas un tableau à offrir. Je pense que la mort médicalement assistée, comme le prévoit la loi belge et également la loi hollandaise, sont suffisantes à cet égard.

Les médecins ne sont pas les seuls à sortir de leurs gonds. Certaines associations affirment que cette pratique est dangereuse et pourrait devenir une norme sociétale. Il faut faire très attention à ce que ce type de « pilule du suicide » ne se généralise pas…

Qu’en pensez-vous ?

Publié le lundi 4 septembre 2017 à 14:33, modifications lundi 4 septembre 2017 à 14:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

3 Commentaires