Santé

Un nouvel espoir pour les malades du Sida

Un vaccin expérimental encourageant

Un jour, pourra-t-on enfin guérir du Sida ? La maladie peut-elle disparaître ? C’est en tout cas ce que le nouveau vaccin thérapeutique donne comme espoir…

Le docteur Erwann Loret est à l’origine d’un incroyable projet. En effet, ce chercheur a conçu un vaccin thérapeutique pour tenter de guérir le Sida. Les essais cliniques ont débuté il y a trois ans, et les conclusions sont très encourageantes.

En effet, trois des neuf patients traités par ce vaccin, et infectés par le VIH, ont vu leurs cellules infectées devenir indétectables dans le sang… Ce qui signifie que ces patients infectés par le VIH ne présentent plus de traces d’ADN viral dans leur sang !

Un nouvel espoir

Le docteur Erwann Loret a tenu à parler de ces avancées incroyables sur RTL. Il reste prudent, affirmant que les résultats des tests sont encourageants :

À mon sens, on pourra parler d’espoir de guérison lorsque ces patients auront fait la rétro-séroconversion, lorsque le système immunitaire ne détectera plus de cellules infectées et réduira le taux d’anticorps. Pour l’instant, nous n’en sommes pas là.

Une révolution dans la vaccination ?

En outre, ce nouveau traitement pourrait être une véritable révolution dans la vaccination. En effet, le vaccin utilise une protéine synthétique et n’utilise pas d’adjuvants. C’est donc une nouvelle approche, innovante, dans la vaccination.

Contrairement aux autres essais vaccinaux contre le Sida, l’équipe d’Erwann Loret ne vise pas directement le VIH mais une protéine qui est appelée le Tat Oyi. Cette dernière est sécrétée par les cellules infectées et agit comme une toxine sur les cellules immunitaires. Le docteur explique :

Cette protéine sert de garde du corps pour le VIH en formant un écran de protection pour les cellules infectées. Elle empêche leur destruction par le système immunitaire.

L’objectif du vaccin est de faire produire par l’organisme des anticorps. Ces derniers neutralisent la protéine Tat. Ainsi, les cellules tueuses du système immunitaires  vont pouvoir éliminer des cellules infectées par le VIH.

L’idée est novatrice et semble prometteuse. A suivre.

Publié le vendredi 24 mars 2017 à 14:04, modifications vendredi 24 mars 2017 à 12:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !