Santé

La moquette, un danger pour toute votre famille ?

Selon un rapport, la moquette vendue dans l’UE serait pleine de produits toxiques. On vous explique.

C’est une enquête explosive menée par une société de conseil américain à la demande d’associations européennes. On y apprend que la moquette vendue dans l’UE peut contenir jusqu’à 59 substances dangereuses pour votre santé.

Une longue liste de produits

Mercure, plomb, retardateurs de flamme, phtalates, pesticides, composant cancérogènes… la liste semble sans fin et surtout particulièrement inquiétante. Pourtant, ce sont autant de produits avec lesquels vous et votre famille êtes peut-être en contact au quotidien à travers la moquette de votre maison. Au total, 59 substances chimiques dangereuses sont au programme.

Le problème, c’est qu’en France, on aime particulièrement la moquette ! Chaque année, 38,5 millions de m² sont vendus dans l’Hexagone. Dans le détail, parmi les produits, 10 sont considérés par l’Agence européenne des produits chimiques comme extrêmement préoccupants et 4 sont même interdits de mise en vente dans l’UE.

Ces dernières substances sont interdites pour la fabrication de jouets car on sait qu’elles sont nocives pour les enfants à long terme

explique Natacha Cingotti, chargée de campagne « santé et produits chimiques » au sein de l’alliance pour la santé et l’environnement (HEAL) à nos confrères de Ouest-France.

Les trois associations qui ont commandé ce rapport demandent désormais des actions à l’Union Européenne.

Le rapport publié par nos collègues de France Inter recommande notamment :

  • L’élimination des substances toxiques.
  • Le renforcement des règles applicables aux nouveaux produits.
  • Une réglementation plus rapide et plus exigeante des substances chimiques.
  • Une responsabilité élargie du producteur et des mesures d’éco-conception pour des moquettes sans toxiques
Publié le mercredi 14 mars 2018 à 14:51, modifications mercredi 14 mars 2018 à 14:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct