Santé

Manger l’amande du noyau de l’abricot n’est pas vraiment une bonne idée

Si certains sites recommandent de consommer les amandes à l’intérieur des noyaux d’abricot, cette partie de l’abricot serait en fait plutôt nocive si elle est consommée en grande quantité.

C’est un de ces supposé remèdes de grand-mère qui passionne les gens sur Internet. En consommant les amandes à l’intérieur des noyaux d’abricot, on limiterait les risques de cancer. Mais, la pratique pourrait se révéler plutôt risquée selon l’agence de sécurité sanitaire (Anses).

154 cas d’intoxication

La situation est jugée suffisamment grave pour que l’ANSES considère qu’il est nécessaire de monter au créneau. Au niveau européen, la sonnette d’alarme a déjà été tirée. L’autorité française se contente donc de reprendre. Il faut dire qu’il y a eu 154 cas d’intoxication entre janvier 2012 et octobre 2017. 

Parmi ceux-ci, une femme de 54 ans qui avait consommé 50 amandes en une journée. Elle a du être hospitalisée en hypotension. Un homme de 87 ans en avait mangé 40 et a fait un malaise cardiaque. De façon générale, parmi les autres symptômes, on trouve : vertiges, troubles digestifs, palpitations, maux de tête…  L’ANSES a donc émis un rapport bien précis appuyé par un communiqué.

Ingrédient bien connu des confectionneurs de confitures, les amandes de noyaux d’abricot sont de plus en plus consommées comme remède naturel pour de prétendues propriétés “anti-cancer”. Il n’existe aucune preuve scientifique laissant penser que ce fruit à coque prévient ou guérit la maladie. Pourtant, il suscite un engouement que l’on mesure sur internet où des sites encouragent leur consommation en grande quantité, pouvant aller de 10 amandes par jour en prévention à 60 amandes pour les personnes atteintes d’un cancer .

Vous l’aurez compris, il faut donc mieux éviter d’avoir une consommation déraisonnable des amandes du noyau d’abricot. Pour autant, il n’est pas non plus nécessaire de tirer un trait sur la consommation de ces amandes.

La consommation de ces amandes dans un but d’agrément alimentaire reste possible.

C’est bon à savoir pour ceux qui auraient une petite addiction. Mais veillez tout de même à ne pas en abuser !

Publié le mardi 31 juillet 2018 à 9:14, modifications mardi 31 juillet 2018 à 8:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !