Santé

L’OMS envisage d’inscrire l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie

L’Organisation Mondiale de la Santé vient tout juste d’annoncer que l’addiction aux jeux vidéo serait bientôt ajoutée à la classification internationale des maladies.

L’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, souhaite taper du poing sur la table pour dénoncer les dangers des jeux vidéo. En effet, l’addiction aux jeux vidéo favoriserait les troubles du comportement. C’est le magazine Psychology Today qui annonce cette nouvelle… Selon l’OMS, ces jeux vidéo seraient susceptibles d’entraîner une addiction ayant de graves répercussions sur la vie sociale et familiale de l’individu.

Pour dénoncer officiellement ce fait, l’OMS envisage donc d’inscrire l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie. Elle y figurerait dans la catégorie des troubles liés aux comportements addictifs avec plusieurs caractéristiques de la dépendance. Ce classement permettrait aux individus souffrant d’une addiction aux jeux vidéo de bénéficier d’un encadrement médical.

Qu’est-ce que l’addiction aux jeux vidéo ?

L’addiction aux jeux vidéo se caractérise par la priorité donnée à cette activité plutôt qu’à d’autres, ainsi que par le temps passé par jour devant l’écran. Ce comportement n’est plus du tout maîtrisé par l’individu. Et surtout, il a de terribles conséquences sur la socialisation de cette personne. On constate par exemple une dégradation de sa vie familiale, de ses relations sociales, de ses résultats scolaires… Car oui, malheureusement cette addiction touche surtout les adolescents et les jeunes adultes.

L’OMS, en prenant cette décision, souhaite alerter sur l’addiction du jeu vidéo et sur les comportements déviants qu’elle entraîne. Le docteur Bruno Rocher, addictologue au CHU de Nantes, a expliqué dans Sciences et Avenir :

Le jeu peut devenir un comportement addictif par l’intermédiaire du “gameplay”, les mécanismes de gratifications et récompenses, la captation de l’attention, l’immersion du joueur, qui lui permet d’oublier son quotidien… C’est le but de tous les jeux mais dans les situations addictives, cela devient problématique

La décision prise par l’OMS permettrait donc de prendre en charge officiellement l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie, comme c’est déjà le cas pour d’autres addictions comme le tabac ou encore l’alcool par exemple.

Qu’en pensez-vous ? Le débat est ouvert sur MinuteNews !

Publié le mercredi 3 janvier 2018 à 13:22, modifications jeudi 4 janvier 2018 à 9:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !