Santé

Comment l’homme a perdu l’os de son pénis

Chez le singe, l’os pénien peut être aussi long qu’un doigt. Et l’homme ? Il l’a complètement perdu. De quoi intriguer plusieurs scientifiques. D’après une étude scientifique on sait maintenant comment le pénis humain a perdu son os.

Certains mammifère ou primate possèdent un os pénien. Certains l’ont et d’autres pas. De plus, la longueur varie infiniment. L’homme, lui, n’en a pas. Avec l’évolution, l’homme aurait perdu son Baculum, nom scientifique de l’os.

Il y avait un os dans le pénis

Le terme latin baculum, qui désigne scientifiquement l’os pénien, signifie bâton. Si les hommes s’inquiètent de la taille de leur pénis, en revanche ils ne se sont jamais posé la question sur l’absence d’os pénien. La question peut paraître incongrue et pourtant elle a intéressé des scientifiques britanniques. En effet, pourquoi les chimpanzés ou encore les ours en ont un et pas les hommes. Nous sommes pourtant des mammifères ? Explications.

Comme le rapporte le site pourquoidocteur, les scientifiques ont remonté l’histoire. La revue Proceedings of the Royal Society publie les résultats de chercheurs britanniques qui se sont penchés sur le sujet. Quelques chiffres pour commencer. Les bonobos en ont un de 8 millimètres. Celui du morse mesure… 50 cm. Ils ont conclu que l’ancêtre de l’homme en possédait un il y a encore 50 millions d’années. A cette période, l’os s’est allongé chez certaines espèces alors qu’il s’est raccourci chez d’autres.

L’explication

Selon le site mapresse, Christopher Opie l’un des auteurs de l’étude pour l’University College of London a trouvé la vraie raison.

On pense que c’est à ce moment que le baculum est disparu chez l’homme, vu que le type d’accouplement a changé.

Et ce n’est pas tout. L’os aurait été conservé seulement parmi les les espèces pour lesquelles la compétition sexuelle est élevée. Plus l’intromission est longue, moins la femelle serait tentée d’aller copuler avec plusieurs mâles. Pour les chercheurs, c’est l’installation durable de la monogamie qui serait à l’origine de la disparition du baculum humain. Mais comme le précise le site pourquoidocteur, cette théorie n’explique pas le cas des bonobos, dont le micro-baculum restera encore un mystère.

Publié le dimanche 18 décembre 2016 à 18:37, modifications dimanche 18 décembre 2016 à 17:31

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top