Santé

Les sprays et diffuseurs d’huiles essentielles sont-ils dangereux pour la santé ?

Les désodorisants aux huiles essentielles sont présentés comme des produits sains et bons pour la santé. Mais est-ce vrai ? L’association 60 millions de consommateurs s’est penchée sur la question…

Les huiles essentielles sont des produits sains, concentrés et extrêmement puissants. L’opinion publique leur fait confiance et le succès est au rendez-vous depuis maintenant plusieurs années. Leur action permet d’assainir et de rafraîchir l’air, et leur composition est naturelle. Du coup, le grand public fait confiance aux désodorisants réalisés avec des huiles  essentielles.

60 millions de consommateurs a décidé de s’intéresser à ces produits à succès. Or, d’après les analyses réalisées dans le cadre de cette étude particulièrement pointue, on découvre que malheureusement, les produits prétendument sains ne le sont pas tant que ça…

Certes, contrairement à l’encens ou encore aux bougies parfumées, ces produits ne produisent aucune combustion, ce qui est positif. En revanche, ils produisent des COV, c’est-à-dire des composés organiques volatiles. Et la quantité est parfois très importante. Ce qui se révèle être toxique pour les voies respiratoires. Sans compter que les huiles essentielles sont puissantes et parfois à l’origine de graves allergies.

Aussi, 60 millions de consommateurs a analysé 12 sprays, et prouve que six d’entre eux n’obtiennent pas la moyenne. C’est le plus cher du panel, PURESSENTIEL Assainissant spray aérien 41 huiles essentielles, qui obtient la plus mauvaise note car il présente des risques à l’inhalation et des risques au contact.

La marque Air Wick vendue en grande surface s’en sort plutôt bien, malgré la présence d’ingrédients très allergisants.

Et les diffuseurs ?

En ce qui concerne les diffuseurs d’huiles essentielles, la marque FLORAME, pourtant labellisé Ecocert est pointée du doigt pour le Bouquet parfumé aux huiles essentielles bio. Fleur d’orangers. Mais elle n’est pas la seule à être en fin de liste, Air Wick à la lavande et à la camomille et le jardin tropical de la marque Iba étant également fortement toxique. Ce qui n’est pas rassurant évidemment.

Donc pour résumer, il est préférable d’éviter tous ces sprays et ces diffuseurs, et d’ouvrir vos fenêtres une dizaine de minutes par jour… Même si l’air extérieur est également pollué. Quel casse-tête !

Publié le jeudi 24 mai 2018 à 13:00, modifications jeudi 24 mai 2018 à 11:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !