Santé

Les pharmacies vont proposer l’examen des grains de beauté

les-pharmacies-vont-proposer-lexamen-des-grains-de-beaute

Certains pharmaciens pourront désormais vérifier vos grains de beauté dans le but de dépister le cancer de la peau.

Votre pharmacien pourrait bien offrir les mêmes services que votre dermatologue en matière de dépistage des mélanomes. Approuvé depuis lundi 4 juin par le Syndicat National des Dermatologue-Vénéréologues (SNDV), ce nouveau service, d’abord testé à Marseille, puis dans le Gard et à Paris (pharmacie Bader), sera ensuite proposé dans une cinquantaine de pharmacies du réseau PharmaBest.

Sans rendez-vous pour 28 euros et une réponse sous 15 jours

Vous pourrez donc vous rendre dans une pharmacie participante sans rendez-vous, et demander à faire examiner vos grains de beauté suspects. Après avoir rempli un formulaire, un cliché de la tâche cutanée est pris, puis envoyé à Screen Cancer, une plateforme d’étude située en Alsace, où des dermatologues aguerris examineront la photo et transmettront leurs conclusions. Les patients reçoivent une réponse sous 15 jours pour un tarif de 28 euros par grain de beauté. Le test n’est pas remboursé.

Un service pour sauver les pharmacies et faciliter l’accès aux soins

Cette pratique, déjà généralisée en Norvège, où elle a fait ses preuves, est destinée à relancer l’activité des pharmacies, en perte de vitesse depuis 5 ans. Selon Le Parisien, l’Ordre des pharmaciens a fait part d’un chiffre alarmant pour la profession : 905 officines auraient fermé en l’espace de cinq ans. En proposant des services tels que la vaccination, proposée aux clients en Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine depuis janvier 2018, et à présent le dépistage, les pharmaciens pourront redynamiser leur secteur en se diversifiant, offrant un accès plus direct à ces examens, dont les formalités peuvent dissuader certains patients de prendre rendez-vous chez un spécialiste.

Une mesure préventive nécessaire

Le dépistage permettrait d’anticiper la prise en charge des mélanomes, sachant que le cancer de la peau fait 1800 morts chaque année pour 14 300 personnes atteintes. Dans les pharmacies qui pratiquent déjà l’examen, cette nouveauté satisfait les clients. PharmaBest prévoit 2500 tests pour la première année.

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 12:43, modifications vendredi 8 juin 2018 à 11:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !