Les édulcorants vous feraient grossir selon une étude

Et si finalement remplacer le sucre par l'édulcorant n'était pas une si bonne idée ?

Un risque d’obésité et diabète

Beaucoup de pays comme la France, ont instauré un taxe visant à réduire la consommation de sucres ou de sodas contenant du sucre. Sur le papier, c’est une bonne chose. Le sucre peut avoir des effets terribles comme le notait il y a quelques jours 60 Millions de Consommateurs. Mais, souvent, il a été remplacé par des édulcorants, pour vous donner un goût proche sans en avoir les inconvénients.

Enfin, ça c’est la théorie. Une étude présentée récemment à San Diego, aux Etats-Unis remet en cause cette croyance. La consommation d’édulcorant aurait un impact clair sur l’obésité et le diabète de type 2 chez les rats. Que cela veut-il dire ? Faut-il pour autant jeter l’édulcorant que vous avez à la maison dans votre poubelle ? Le problème, c’est qu’ils sont vraiment partout puisque considérés comme un acteur de premier plan pour lutter contre l’obésité qui est en constante augmentation à travers le monde.

Pour l’instant, il s’agit encore d’études. Mais, les éléments commencent à s’accumuler. Un effet pervers de l’édulcorant aurait aussi été détecté. Il rend notre corps moins tolérant au glucose, or c’est lui qui lutte contre le sucre note The Independent. Conséquence ? Il faut à minima faire attention à limiter la quantité d’édulcorant que vous consommez. L’Autorité Européenne de la Sécurité Alimentaire (EFSA) recommande une dose maximale de 5 milligrammes par jour et par kilo. A noter qu’un édulcorant artificiel comme la Stevia n’est pas concerné.

Modifié : 26 avril 2018 13 h 08 min

Ce site utilise des cookies.