Santé

Les dangers méconnus des implants mammaires

Les implants mammaires ne sont pas sans danger comme le montre cet exemple en Australie.

Emma Novotny a vécu un véritable enfer ces dernières années à cause d’implants mammaires. La jeune Australienne veut tirer la sonnette d’alarme.

Une question d’auto-estime

Son histoire commence en 2012. La jeune femme qui n’aime pas ses petits seins, décide de se faire poser des implants. Elle a l’impression de ne pas avoir le choix, lassée qu’on se moque d’elle et de ne pas réussir à trouver un petit ami.

Ma petite sœur de 13 ans avait des plus gros seins que moi. Je pensais que cela me donnerait confiance et que je me sentirais mieux

explique la jeune femme aujourd’hui âgée de 26 ans au site News.com.Au.

Après avoir fait des recherches, elle pense avoir bien choisi la marque d’implants mammaires et accepte de dépenser 10.000 dollars. Emma Novotny avait déjà entendu parler des ruptures et des fuites, mais cela ne lui a pas fait pas peur.

Allergies, migraines, infections…

Mais, manque de chance pour elle, elle opte pour la marque Silimed. Celle-ci propose un modèle silicone avec une texture en polyuréthane qui a depuis été interdit. Au début, la jeune femme se sent bien, très bien même. Mais, au bout de trois mois, elle réalise qu’il y a un problème. En effet, Emma Novotny commence à développer des allergies, des migraines, des infections et des angines presque permanentes. On la diagnostique même avec le syndrome de l’intestin irritable, une maladie chronique.

Les choses empirent jusqu’à 2015 quand elle n’a plus de cycle menstruel, développe de l’eczéma et n’a plus de forces. On la teste alors pour toutes sortes de maladies. Sans résultat.

Mon corps s’attaquait lui-même. Il y avait des jours où je ne pouvais plus sortir du lit. J’avais des douleurs horribles qui me plongeaient en dépression. J’ai essayé de me suicider.

Selon elle, du silicone et des toxines se seraient échappés de ses implants causant “la maladie des implants” en l’empoisonnant. Même si ce n’est pas quelque chose de reconnu par les médecins, Emma Novotny lance désormais l’alerte pour avertir des dangers potentiels des implants mammaires.

Publié le jeudi 12 avril 2018 à 17:20, modifications jeudi 12 avril 2018 à 12:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !