Santé

Le thé vert est l’aliment le plus riche en antioxydants

Le thé est une boisson spirituelle qui fait du bien à l’esprit et au corps, et la science permet aujourd’hui de le prouver.

Le thé est la boisson la plus consommée à travers le monde, juste derrière l’eau. Et pour cause, il a souvent très bonne réputation, puisqu’on l’associe à la longévité et à la méditation. Mais quels sont ses fondements scientifiques ? Et quelle variété de thé est la meilleure pour la santé ? De nombreux experts semblent affirmer qu’il s’agit du thé vert.

Des quantités importantes de molécules bénéfiques

Tous les types de thés sont issus du même arbre nommé Camélia Sinensis, que l’on retrouve surtout en Asie, et plus précisément en Chine et Thaïlande. Pour produire le thé, on récolte ses feuilles, que l’on fait ensuite sécher. Puis, un procédé d’oxydation et de fermentation leur est appliqué afin de renforcer son arôme. En tout, on estime qu’il existe près de 3000 variétés différentes de thé, avec de nombreuses combinaisons qui confère au breuvage sa grande richesse.

Mais parmi tous ces différents types, le thé vert est sans doute celui qui a la meilleure réputation pour ses effets positifs sur la santé. En effet, dans la mesure où il est souvent moins transformé que les autres thés, il conserve tous ses avantages nutritifs, et notamment sa quantité d’antioxydants.

Le thé contient ainsi 3 classes d’antioxydants : les catéchines, les théaflavines et les théarubigines. Il contient également des polyphénols, que l’on retrouve aussi dans le vin rouge et qui lui confèrent des vertus insoupçonnées sur la santé. C’est grâce à ces composants, dont la quantité peut se compter en centaines de milligrammes par tasse, que le thé a acquis sa réputation de breuvage le plus chargé en antioxydants. Ainsi, d’après des chiffres de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), deux verres de thés contiennent autant d’antioxydants que dans 7 verres de jus d’orange. On sait également que le pouvoir du thé vert en la matière est 4 fois supérieur à celui de la vitamine C.

Des bénéfices nombreux pour la santé

Le composant le plus présent dans le thé vert est l’EGCG (épigallocatechine-3-gallate), un antioxydant appartenant à la classe des catéchines, qui d’après plusieurs études serait particulièrement efficace pour lutter contre les cellules cancéreuses dans le corps. D’autres molécules comme la quercétine ou le kaempferol, présentes en quantité importantes dans le thé vert, ont également prouvé leur efficacité contre certains types de cancer comme celui de la bouche.

En outre, ces différents antioxydants sont connus pour réduire de façon importante les risques de développer des maladies cardiovasculaires. Ils permettent également de favoriser l’hygiène bucco-dentaire en ralentissant le développement des caries. Les catéchines et les flavonols sont aussi connus pour aider à brûler les graisses et perdre du poids, ainsi que pour renforcer les os. Enfin, l’efficacité du thé vert a également été prouvée dans le cadre de la prévention contre la maladie d’Alzheimer.

Il y a toutefois un bémol à noter à propos de la consommation de thé vert. En effet, d’après un récent rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, une consommation excessive d’EGCG aurait des conséquences noces pour le foie. Pour ne pas s’exposer à ce risque, il faut donc respecter la dose journalière recommandée. Toutefois, il est très difficile d’estimer avec précision la quantité de cet antioxydant dans la plupart des préparations à base de thé vert.

Comment optimiser les effets du thé vert ?

Pour obtenir un thé vert de la meilleure qualité possible, la meilleure option reste de l’acheter sous sa forme brute, et pas en sachet. Il est également préférable de le conserver dans un endroit sec et obscur, et de ne pas le faire attendre trop longtemps dans votre placard avant de le consommer.

Lors de la préparation, veillez à ne pas le faire infuser lorsque l’eau est bouillante. Vous risqueriez en effet de détruire les molécules bénéfiques présentes à l’intérieur et d’altérer son goût. La température d’infusion idéale pour le thé vert est de 70°C, munissez-vous donc d’un thermomètre de cuisine pour s’assurer de sa bonne température.

En ce qui concerne le temps d’infusion, ne trempez pas vos feuilles dans l’eau plus de 5 minutes. En outre, il faut savoir que la plupart des antioxydants sont libérés entre 2 et 5 minutes après le début d’infusion. Enfin, optez pour une eau de source ou filtrée pour une dégustation optimale.

 

Publié le vendredi 6 juillet 2018 à 15:11, modifications vendredi 6 juillet 2018 à 14:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !