Santé

Le lait de vache sans vache fait son apparition aux Etats-Unis

Une idée prometteuse pour un lait sans souffrance animale

Du lait de vache sans vache ? C’est le pari un peu fou que deux entrepreneurs américains ont fait !

Le lait de vache… C’est un sujet très polémique, qui fait débat depuis maintenant quelques années. Non seulement le lait de vache ne serait pas très bon pour la santé humaine. Mais en plus, les défenseurs des animaux dénoncent les conditions de vie des vaches laitières qui sont maltraitées et qui souffrent le martyr.

Alors pour pallier à ces soucis sans priver l’être humain de lait, une start-up américaine a mis au point un lait de vache… sans vache ! Ce lait est garanti végan et sans lactose, et est élaboré à partir de levures. C’est peut-être le lait de demain ! On vous en dit un peu plus sur cette entreprise qui risque de faire beaucoup parler d’elle d’ici quelques mois !

L’exploitation animale

Le lait semble être un aliment innocent… Mais en réalité, derrière ce liquide blanc se cache un véritable cauchemar pour les animaux qui sont torturés tout au long de leur vie par l’homme. En effet, il faut savoir que pour qu’elles produisent suffisamment de lait, les vaches laitières doivent mettre bas un veau tous les ans. Elles sont inséminées artificiellement. Dès que le veau naît, il leur est retiré, ce qui engendre un stress énorme pour la bête. En effet, la vache est extrêmement liée à son veau.

Les veaux ne peuvent d’ailleurs pas se développer correctement sans leur mère. Et généralement, l’homme ne cherche pas à l’aider, il en fait une bête à viande car il sait que l’animal aura des problèmes comportementaux, à cause de sa séparation trop rapide avec sa mère. On les vend à l’abattage pour un coût très faible (aux alentours de 10 euros) : on comprend alors le peu d’intérêt qu’ils représentent…

De leurs côtés, les vaches laitières produisent du lait. Naturellement, elles produisent 4 litres de lait par jour, pour un veau. Mais certaines vaches sont passées à 30 litres par jour, grâce à des facteurs de croissance (que nous consommons aussi évidemment puisque nous buvons leur lait…)

Les vaches deviennent trop lourdes pour leur squelette, ce qui entraîne de graves souffrances au niveau des pattes notamment. Leur pis, débordant de lait, devient lourd, et est parfois tellement volumineux qu’il se fissure. On voit souvent des vaches dont le pis est infecté… et non soigné…

Il faut également savoir qu’elles sont enfermées, et qu’elles ne peuvent généralement pas du tout bouger. On pourrait espérer une retraite plus tranquille. Mais non, dès qu’elles ne donnent plus de lait, elles partent à l’abattoir… Et oui, c’est le triste destin d’une vache laitière dans une société de surconsommation…

Lait et bonne santé…

Sans parler de l’exploitation animale, qui est juste odieuse, il faut savoir que le lait ne fait pas l’unanimité chez les scientifiques et les médecins. Certains vont même plus loin, affirmant que le lait de vache serait mauvais pour la santé ! Car le lait de vache ne convient pas du tout à l’être humain. Et pourtant, on nous conseille d’en consommer…

75% des hommes ne digèrent pas bien le lait de vache. En trop grande quantité, il baisse le niveau de vitamine D. L’argument du besoin de calcium est également mauvais car il est tout à fait possible de le trouver ailleurs ce calcium, dans les laits végétaux notamment !

Et le plus gros problème concerne les facteurs de croissance. Un veau pèse environ 40 kilos à sa naissance. Au bout d’un an, il pèse en moyenne 200 kilos. Un bébé pèse environ 3kg à sa naissance, et il en pèse 10 au bout d’un an. Vous comprenez donc assez facilement que les facteurs de croissance présents dans le lait maternel et ceux présents dans le lait de vache ne sont pas les mêmes ! Et que bien évidemment, la surconsommation de lait de vache peut avoir des conséquences sur la santé humaine…

Et il y a bien d’autres recherches qui ont été menées ces dernières années, permettant de créer un lien entre cancer et surconsommation de lait de vache. Notamment à cause des hormones et des antibiotiques qu’on retrouve dans le lait de vache…

Bref, nombreux sont ceux à avoir abandonné le lait de vache au profit des laits végétaux. Et une start-up américaine vient d’inventer un tout nouveau produit qui pourrait bien faire fureur !

Un goût identique

Il est facile de trouver des alternatives au lait de vache. Le lait d’amande, de riz, d’avoine… Mais le problème, c’est le goût. Il faut bien l’avouer, ce n’est pas aussi bon que le lait de vache ! Et en plus, ces laits végétaux sont plus difficiles à manipuler pour faire du fromage ou des yaourts par exemple. Bref, ce n’est pas l’idéal.

Et c’est justement en faisant ce constat que deux jeunes entrepreneurs ont choisi de créer un lait de vache sans vache. L’idée est de proposer un produit qui aurait exactement le même goût et la même texture que le lait de vache que l’on connaît. Ils ont donc fait appel à d’anciennes techniques de fermentation pour fabriquer des protéines de lait. A cela ils ont ajouté des sucres, des graisses végétales et des minéraux. Et voilà, le tour est joué !

Une idée de génie ?

Le lait imaginé par Perfect Day Foods est eco-friendly, sans exploitation animale, hyper-protéiné, sans lactose, sans hormone, sans cholestérol… et délicieux ! Un produit qui serait donc bien meilleur pour la santé, et qui permettrait de réaliser de belles économies.

En effet, l’entreprise explique que pour produire ce lait, la consommation d’eau est réduite de 98%. De même que l’utilisation de terres agricoles qui est réduite de 91% et les émissions de gaz à effet de serre de 65% par rapport à la production laitière classique. Sans compter en outre que la souffrance animale est totalement éliminée !

Et attention, non seulement ils vont commercialiser des bouteilles de lait, mais ils mettent également au point du fromage végétal, des yaourts végétaux et même des crèmes glacées véganes. Les premiers produits de ce lait devraient être commercialisés d’ici la fin de l’année 2017 aux États-Unis.

Tout dépendra donc du succès rencontrés par cette start-up américaine. Mais il faut bien avouer que l’idée est absolument géniale et qu’on a très envie de goûter à ce lait pas tout à fait comme les autres !

Publié le jeudi 25 mai 2017 à 12:05, modifications vendredi 26 mai 2017 à 22:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !