Santé

L’administration américaine envisage de diminuer le taux de nicotine des cigarettes

Cette mesure importante de réduction de la nicotine pourrait sauver la vie à des millions de personnes et réduire drastiquement le nombre de fumeurs.

La Food and Drug Administration (FDA), responsable du contrôle des produits alimentaires et des médicaments, a annoncé ce jeudi 15 mars 2018 qu’elle envisageait de diminuer la nicotine présente dans les cigarettes afin de réduire le nombre de fumeurs.

Un grand pas dans la lutte contre l’addiction

Réduire la nicotine dans les cigarettes est le dernier moyen trouvé par l’administration américaine pour lutter contre le fléau de la consommation de tabac. En effet, celle-ci tue près de 500 000 personnes et coûte près de 300 milliards de dollars chaque année aux Etats-Unis.

A travers cette potentielle mesure, qui sera soumise à une consultation populaire, la FDA souhaite donc réduire le potentiel addictif des cigarettes. Ainsi, selon Scott Gottlieb, le délégué de la FDA :

Nous faisons aujourd’hui un pas décisif qui pourrait nous rapprocher de notre vision d’un monde où les cigarettes ne créeraient plus de dépendance, où il serait plus difficile aux futures générations de devenir dépendantes et qui permettrait à un plus grand nombre de fumeurs dépendants d’arrêter le tabac ou de passer à des produits potentiellement moins nocifs.

En effet, selon une étude parue dans le New England Journal of Medicine, en réduisant la nicotine dans les cigarettes, le nombre de fumeurs aux Etats-Unis pourrait diminuer de 5 millions dès la première année. D’ici 2060, cette mesure pourrait ainsi faire chuter le nombre de fumeurs de 15% à 1,4%.

Publié le dimanche 18 mars 2018 à 14:30, modifications dimanche 18 mars 2018 à 13:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct