Santé

Kinder, Nutella, … Les chocolats Ferrero accusés d’être cancérigènes

Alors qu’ils font le plaisir des petits et des grands, les chocolats du groupe Ferrero sont aujourd’hui pointés du doigt. Une association allemande prévient en effet de leurs risques cancérigènes.

Le plus célèbre des chocolats pour enfants crée actuellement la polémique. Les Kinders seraient en effet mauvais pour la santé. Cependant, cette gourmandise n’est pas la seule impliquée dans cette accusation. Ferrero Rocher, Nutella, ou encore Mon Chéri, l’intégralité des productions du groupe Ferrero se voit pointée du doigt.

Récemment, une association allemande de consommateurs a découvert l’existence d’hydrocarbures d’huiles minérales (MOH) dans les arômes du chocolat Ferrero. L’organisation de Foodwatch explique que ce composant serait cancérigène et que les quantités seraient beaucoup trop élevées.

L’association se réfère ici à l’avis de l’autorité alimentaire européenne qui précise :

Les MOH dits “aromatiques” peuvent agir comme des cancérigènes génotoxiques (autrement dit que ceux-ci sont susceptibles d’endommager l’ADN et les gènes des cellules, mais aussi de provoquer certains cancers), tandis que certains MOH “saturés” peuvent s’accumuler dans les tissus humains et induire des effets indésirables pour le foie.

Par la suite, l’association de consommateurs Foodwatch a conseillé de ne plus acheter les produits du groupe Ferrero. L’entreprise de chocolaterie quant à elle ne s’est pas encore prononcée.

Publié le mercredi 6 juillet 2016 à 11:47, modifications mercredi 6 juillet 2016 à 11:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !