Santé

Le Jiftip: cette alternative au préservatif ne protège pas des IST

Le Jiftip a été présenté comme un préservatif révolutionnaire. L’association AIDES dénonce son inefficacité contre les infections sexuellement transmissibles dont le VIH.

Ce préservatif révolutionnaire est un sticker que les hommes se collent au bout de leur pénis. Plus précisément au niveau du méat urinaire, l’orifice externe de l’urètre par lequel passent les urines, n’est en réalité pas un substitut efficace du traditionnel préservatif en latex.

L’association Aides dénonce

C’est sur leur compte officiel facebook que l’association Aides a ouvertement denoncé que le Jiftip ne protège nullement des maladies sexuellement transmissibles.

Ce sticker ne protège pas efficacement contre les risques d’infections sexuellement transmissibles, dont le VIH.

⚠️ATTENTION⚠️Depuis hier, plusieurs médias ont titré sur "Jiftip: le premier sticker contraceptif qui va remplacer le…

Publié par AIDES sur mercredi 9 août 2017

La marque se défend

La société qui commercialise les Jiftip se défend en expliquant que sur le mode d’emploi, il est précisé que le Jiftip n’est adapté pour lutter contre les IST ou pour la contraception. Même si le slogan de la marque est “Ressentez votre partenaire, ressentez la liberté, ressentez la sécurité”.

Sortez couverts!

Publié le mercredi 16 août 2017 à 13:12, modifications mercredi 16 août 2017 à 13:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !