Santé

Indonésie : À 10 ans, il pèse 192 kg

Voici un triste record : l’enfant le plus gros du monde pèse 192 kg à tout juste 10 ans.

Le jeune garçon se nomme Arya Permana et vit en Indonésie, dans le village de Cipurwasari (dans la province de Java). Il pourrait être un enfant comme les autres sauf qu’à 10 ans il pèse 192kg. Il est en tel surpoids qu’il ne peut profiter des jeux des enfants de son âge et peut à peine se déplacer à sa guise. Il se retrouve donc coincé chez lui, sans ami ou contact avec les autres enfants de son âge.

Rokayah, sa mère, complètement désespérée a déclaré :

Il est constamment fatigué et il se plaint d’essoufflement. Il passe tout son temps à manger et dormir. Quand il ne mange pas, il va dans la baignoire et il peut y rester durant des heures.

Pourtant rien d’étrange à cet état d’obésité. En effet, sa routine alimentaire consiste à avaler 5 repas par jour. Le Daily Mail a précisé qu’Arya mangeait des repas composés de riz, de poisson, de bœuf, de soupe de légumes et de tempeh et une galette de soja suffisamment grande pour nourrir deux adultes.

Il a un régime alimentaire hors norme et peut effectivement manger des repas de deux adultes à tout moment.

A ajouté sa mère.

Les parents d’Arya ont expliqué que dès l’âge de deux ans, le garçon a commencé à stocker les graisses et qu’il a eu une croissance hors du commun. D’abord très fiers d’avoir un fils grand et vigoureux, ils ont peu à peu réalisé que sa boulimie était devenue incontrôlable et qu’ils devaient consulter un médecin très rapidement.

Nous ne pensions pas que cela était un sujet de préoccupation.

L’obésité et la taille du garçon sont telles qu’il lui est impossible de se vêtir. Il est donc contraint de se promener constamment en pagne, seul vêtement dans lequel il peut rentrer.

Ce n’est que quelques années plus tard, lorsque son poids est devenu hors de contrôle, que nous avons réalisé qu’il souffrait d’un trouble, nécessitant une attention médicale.

Pour éviter le pire à leur fils, le couple a emmené Arya consulter des médecins locaux. Hélas, ils n’ont pas été en mesure d’expliquer de quoi souffrait le garçon.

Ils nous ont demandé de l’emmener dans de meilleurs hôpitaux. Mais je n’ai même pas assez d’argent pour lui acheter de la nourriture et combler son appétit. Bien sûr, je ne peux pas le laisser s’affamer.

S’est indigné Ade, son père, qui gagne environ 120 euros par mois.

Ses parents se disent attristés de la condition de vie de leur enfant. Ils n’ont qu’un désir, que leur fils puisse avoir une vie active dans laquelle il pourrait marcher sans aide, avoir des copains ou encore étudier et vivre comme les autres enfants.

Publié le jeudi 30 juin 2016 à 14:56, modifications jeudi 30 juin 2016 à 14:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

8 Commentaires