Santé

Inde : Un enfant d’un an déjà pubère !

Âgé d’un an, un enfant indien souffre d’une puberté exceptionnellement prématurée, disposant d’un taux élevé et inquiétant de testostérone.

Né en Inde, un petit garçon souffre d’une condition médicale extrêmement rare : une puberté extrêmement prématurée ou précoce, qui touche à peine une personne sur 100 000. Généralement, de tels cas ne se manifestent pas avant l’âge de 8 ou 10 ans et leur occurrence demeure un fait très rare.

Dès l’âge de six mois, les parents de l’enfant ont ainsi observé des changements troublants. Non seulement il était plus grand de 10 à 15 cm que les autres enfants de son âge mais en plus ses organes génitaux s’étaient déjà développés.

Selon les médecins, le niveau hormonal du garçon est de 500 à 600 nanogrammes par décilitres, alors que la normale pour un enfant de cet âge est de 20 nanogrammes. Il a les organes génitaux d’un adulte, des poils au visage et au pubis et sa voix a commencé à muer. D’ailleurs, les médecins n’ont pas vu un tel cas depuis une dizaine d’années et l’enfant doit être traité dans un hôpital spécialisé de Delhi.

Selon le pédiatre endocrinologue, il s’agit d’une expérience traumatisante pour l’enfant puisque le patient est trop jeune et qu’il est incapable de comprendre ce qui lui arrive, sans compter qu’il souffre déjà de pulsions sexuelles.

Les médecins lui administrent actuellement des bloqueurs hormonaux afin d’arrêter cette puberté précoce et il devra être traité les 12 prochaines années. Malheureusement, ses parents doivent payer de leur poche le traitement de leur fils, puisqu’aucune compagnie d’assurances n’accepte de les indemniser.

Publié le jeudi 2 juin 2016 à 12:04, modifications jeudi 2 juin 2016 à 10:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !