Santé

Mais pourquoi les habitants de la région de Mylopotamos vivent-ils plus longtemps et en bonne santé ?

Des scientifiques ont découvert pourquoi !

Les habitants de la région de Mylopotamos en Crète vivent plus longtemps que les autres êtres humains, et sont en parfaite santé. Cete longévité s’explique-t-elle par leurs habitudes alimentaires ? Pas si sûr !

Ce sont deux petits villages, situés dans les montagnes de Crète, qui intéressent beaucoup la science. Pourquoi ? Et bien parce que les habitant de Zoniana et d’Anogia sont réputés pour vivre plus longtemps que les autres, et pour développer quasiment pas de maladies cardiovasculaires. Comment est-ce possible ? Et bien pendant longtemps, les scientifiques ont pensé que ce serait lié en partie à leur régime alimentaire. Mais finalement, ce n’est peut-être pas tout à fait le cas… voire pas du tout !

Alors qu’en est-il vraiment ? L’alimentation est-elle la seule explication de la longévité et de la bonne santé de cette population ? Zoom sur ces villageois pas tout à fait comme les autres…

Une alimentation particulière

C’est le Wellcome Trust Sanger Institute qui a réalité une étude scientifique au sujet des habitants de la Crète. L’étude a été publiée dans Nature Communications a révélé le secret des villageois des montagnes de la région de Mylopotamos. Et il semble bel et bien qu’une partie de l’explication de leur longévité et de leur bonne santé soit lié à l’alimentation de ces villageois. Pas seulement évidemment, mais en grande partie !

En effet, les habitudes alimentaires sont assez particulières. Pourtant, on ne parle pas vraiment de régime méditerranée constitué de légumes et de fruits. Dans cette région européenne, on mange plutôt gras, avec des aliments riches en graisse saturées. D’ailleurs, sur les 3000 habitants qui ont participé à l’étude, 83% d’entre eux sont en surpoids. Les scientifiques ont constaté que les populations mangeaient beaucoup de fromages et de viandes d’agneau. Bref, ce n’est pas un régime très sain…

Du coup, les chercheurs ont écarté l’hypothèse selon laquelle leur longévité pouvait s’expliquer grâce à leurs habitudes alimentaires. Car leur régime n’est pas des plus vertueux. Ce qui pose beaucoup de question ! Car contrairement à ce que tout le monde pensait, les habitants de la région de Mylopotamos ne mangent pas mieux que les autres.

Alors comment expliquer cette bonne santé et cette longévité incroyable ? Il y a une bonne raison à tout cela !

Une raison génétique

Les chercheurs ont donc décidé de se pencher vers autre chose qui n’est autre que la génétique. L’ADN de 3000 villageois a donc été étudié avec le plus grand soin, et il semble que cette population isolée ait une fréquence élevée de deux variantes génétiques inhabituels sur le chromosome 16. Ce fut un long et lourd travail puisque les scientifiques ont établi le profil d’environ 250 individus en séquençant leur génome entier.

Et figurez-vous que les résultats de cette étude sont édifiants ! En effet, les villageois de la région de Mylopotamos possèdent une variante génétique qui protège le cœur. C’est une caractéristique qui n’avait jamais été vue dans l’ADN humain avant !

Un bel espoir scientifique

Non seulement on sait maintenant pourquoi les habitants de la région de Mylopotamos vivent plus longtemps et en bonne santé, mais en plus ce gène pourrait représenter un bel espoir au niveau médical.

En effet, Eleftheria Zeggini, professeure au Wellcome Trust Sanger, affirme avoir découvert une variante génétique médicalement pertinente pour les traits liés aux maladies cardiovasculaires, la cause la plus fréquente de décès dans le monde.

Une découverte intéressante !

Publié le lundi 17 juillet 2017 à 11:03, modifications lundi 17 juillet 2017 à 9:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !