Santé

Les greffes d’organes ne cessent d’augmenter depuis 2013

Ces chiffres encourageants ont permis d’atteindre l’objectif fixé par le plan greffe en 2017.

C’est une nouvelle très positive pour les patients nécessitant une greffe. En effet, leur nombre n’a cessé de s’accroître depuis 2013, d’après un rapport fraîchement publié par l’Agence de la biomédecine.

Des chiffres très encourageants

Ainsi, on a comptabilisé 6 105 greffes d’organes sur l’année 2017, soit 3,5% de plus que l’année précédente, en 2016. Et cette augmentation n’est pas un cas isolé. En effet, 5115 greffes avaient été effectuées en 2013, ce qui correspond à une hausse de 19% en 4 ans.

D’après l’agence de biomédecine citée par France Info, cette augmentation s’explique par

la générosité des donneurs, à la mobilisation quotidienne des professionnels de santé et au soutien des associations

Ces chiffres encourageants nous invite ainsi à “poursuivre la mobilisation de tous” sur ce sujet important.

Sur le total des greffes, celles pratiquées à partir d’un donneur vivant ont également franchi le seuil symbolique des 600 greffes en 2017. Il s’agissait en effet d’un objectif du “plan greffe” à l’échelle nationale. Le prochain but est d’atteindre 7 800 greffes au total d’ici 2021.

Les greffes de rein et de foie restent les plus pratiquées dans les hôpitaux français. En effet, 75% des greffes sont rénales, et 22% sont hépatiques. Enfin, il faut également noter que la majorité des donneurs sont des femmes, d’après une autre étude récente.

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 16:51, modifications jeudi 22 mars 2018 à 16:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct