Un gel contraceptif pour hommes dès 2018

2018 pourra bien être l'année de l'avènement pour la contraception masculine. En effet, la fondation Parsemus a mis au point un gel contraceptif qui, une fois injecté dans le pénis, rend les hommes infertiles pour une durée limitée.

C’est un triste constat. Le nombre de grossesses non désirées est bien plus élevé qu’on ne le croit. Beaucoup ont alors recours à une IVG. S’il existe de multiples moyens de contraception pour la femme comme la pilule, le patch ou encore le stérilet, les seuls moyens qui restent efficaces chez l’homme sont le préservatif ou la vasectomie. La fondation Parsemus basée aux Etats Unis a crée un gel contraceptif longue durée pour homme baptisé Vasalgel, un polymère de haut poids moléculaire contenant de l’acide maléique-styrène. Comment agit-il ? Le Vasagel est un hydrogel qui agit comme une barrière mécanique en ne laissant passer  que les fluides mais pas les spermatozoïdes.

Dans les travaux publiés dans la revue Basic and Clinical Andrology, les chercheurs expliquent que des tests ont été menés sur des lapins (proches de l’homme selon les scientifiques).Sur les 15 mâles à qui on a administré une dose de Vasalgel, 11 d’entre eux sont devenus infertiles peu de temps après l’injection et un n’avait plus de spermatozoïde au bout de 30 jours. La stérilisation a duré douze mois chez ces lapins. Des résultats plutôt encourageants.

Le Vasagel est encore en phase expérimentale. Les tests n’ont pas encore été réalisés sur l’homme. La fondation Parsemus se dit confiante et prévoit l’expérimentation sur des volontaires humains dès 2016. Si les tests s’avèrent concluants, le Vasagel pourra être mis sur le marché dès 2018. Le contraceptif miracle laisse cependant planer quelques doutes. En effet, les effets du Vasagel sur l’homme sont à ce stade inconnus : quel est l’impact à long terme sur la fertilité ?

Modifié : 1 avril 2016 10 h 56 min

Ce site utilise des cookies.