Santé

Le gel antibactérien pour les mains est-il vraiment dangereux ?

Une tribune scientifique semble le prouver...

Le gel antibactérien pour les mains est très utilisé depuis 2009, mais il serait en réalité dangereux pour la santé. Pourquoi ? On vous explique tout en détails…

Aïe, voilà une très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui utilisent régulièrement un gel antibactérien. Ce produit est si pratique, notamment lorsqu’on n’a pas, à proximité, de quoi se laver les mains. Les angoissés des bactéries et des virus trouvent en ce gel une solution absolument géniale. Et c’est bien pour cette raison que nous sommes si nombreux à l’utiliser au quotidien. D’ailleurs, on l’achète souvent en pharmacie, alors c’est forcément un produit sain qui ne représente aucun danger…

En êtes-vous si sûrs ? Car voilà… deux-cent chercheurs internationaux viennent de tirer la sonnette d’alarme. Ils affirment qu’il existe des dangers potentiels sur la santé. L’utilisation des gels antibactériens pour les mains ne serait pas anodine, et pourrait même à l’origine de certains cancers, comme le cancer du sein

Alors que faut-il en penser ? Faisons un point sur ce sujet délicat qui inquiète beaucoup de Français.

Deux antiseptiques potentiellement dangereux

Dans le gel hydro alcoolique, également appelé le gel antibactérien pour les mains, on retrouve deux antiseptiques. Il s’agit du triclosan et du triclocarban. Ces substances ne sont pas rares, on les retrouve dans plus de 2000 produits de notre quotidien. Ainsi, on en trouve par exemple dans le dentifrice, dans les détergents, dans les plastiques, dans les peintures… Et vous l’aurez compris, on les trouve également à forte dose dans les fameux gels pour les mains.

Le gel antibactérien a vu le jour depuis longtemps, mais est devenu très populaire en 2009. Pourquoi ? Et bien tout simplement à cause de l’épidémie de grippe aviaire et porcine H1N1, et de sa possibilité de transmission à l’homme. Cette année-là, le gel hydro alcoolique connaît un succès retentissant au sein de la population française (et mondiale d’ailleurs !).

Mais depuis, plusieurs études ont été menées, tendant à prouver que l’utilisation de ce gel n’est pas si anodine qu’on pourrait le penser. Et c’est une tribune parue le 20 juin dernier qui a notamment attiré l’attention.

Une tribune scientifique

Ce sont deux-cents chercheurs, issus de 29 pays et de 9 organisation sanitaires européennes, qui ont co-signé cette tribune. Cette dernière s’intitule The Florence Statement, et a été publiée dans la revue spécialisée Environment Health Perspective. L’idée de cette tribune est tout d’abord de prouver l’inefficacité du gel antibactérien pour les mains.

En effet, il semble que malgré la présence de ces substances, les bactéries ne soient pas tuées. Et donc que le gel ne soit pas aussi efficace qu’on a tendance à le croire lorsqu’on l’utilise. Mais ce n’est pas tout ! En effet, les chercheurs expliquent aussi que ces produits sont dangereux pour la santé humaine, et qu’à long terme, ils peuvent être à l’origine de très graves problèmes comme les cancers. Sans parler de l’effet néfaste de ces gels sur l’environnement évidemment.

Des perturbateurs endocriniens

Encore une fois, nous parlons ici de substances qui perturbent le système hormonal de l’être humain. Le triclosan et le triclocarban sont des perturbateurs endocriniens. Ce qui signifie qu’ils ont des effets nocifs sur la santé humaine, et notamment sur la reproduction. Plusieurs études ont été menées en laboratoire sur les animaux, et les résultats sont jugés préoccupants par les chercheurs. Ces derniers estiment qu’il faut pousser les analyses effectuées pour découvrir les effets réels de ces substances pour la reproduction et le développement de l’être humain.

C’est loin d’être la première fois que nous entendons parler de perturbateurs endocriniens. En effet, plusieurs substances, notamment contenues dans certains médicaments, produits alimentaires ou encore cosmétiques, ont été récemment pointés du doigts pour les substances jugées dangereuses qu’ils contiennent. Et le gel antibactérien pour les mains n’échappe malheureusement pas à la règle… Il y a de quoi se faire du souci !

Les scientifiques expliquent également que ces substances perturbent l’équilibre hormonal du corps humain. Ce qui n’est bien entendu pas sans conséquence. En effet, les perturbateurs endocriniens sont régulièrement pointés du doigt puisqu’ils joueraient un rôle important dans l’apparition des cancers. Et notamment dans l’apparition du cancer du sein. Ce cancer est parfois lié à un déréglage hormonal et les substances pointées du doigt par les chercheurs pourraient bien être à l’origine de certains d’entre eux… Mais ce n’est pas le seul souci !

En effet, comme ces substances perturbent le système hormonal, elles ont des conséquences en nuisant par exemple au bon développement du fœtus, ou en affectant les spermatozoïdes. Autant dire qu’utiliser ce gel antibactérien est loin d’être sans conséquence…

Des composés interdits aux Etats-Unis

Il faut également savoir que selon ces chercheurs, l’exposition au triclosan peut augmenter la sensibilité aux allergènes. Et pire, en cas d’exposition excessive à cette substance, un être humain peut développer des résistances aux antibiotiques.

Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, ces deux composés sont interdits depuis le mois de septembre 2016. Ils font partie d’une liste de 21 composants antibactériens, jugés nocifs pour la santé humaine et considérés comme inefficaces pour lutter contre les bactéries. On se demande bien pourquoi en France, ils sont encore autorisés. Encore une aberration difficile à comprendre, d’autant plus qu’on parle ici de santé humaine, et de conséquences graves sur l’organisme…

Que faut-il faire ?

Les experts qui ont co-signé cette tribune sont clairs sur ce qu’il est préférable de faire. Les scientifiques expliquent qu’il est préférable de fuir les gels hydro alcooliques contenant du triclosan et du  triclocarban. Et si nous n’avons rien d’autre sous la main, alors il faut attendre de pouvoir se laver les mains tout à fait normalement.

C’est une mesure de précaution puisqu’il n’existe pour l’instant pas de preuve officielle concernant les dangers réels du gel antibactérien. Mais cette tribune est alarmante, et ses conclusions sur les dangers potentiels de ces produits semblent évidentes. Donc par prudence, il semble préférable d’arrêter d’utiliser ces produits, du moins pour le moment.

Nous sommes très nombreux à utiliser le gel antibactérien en France. Et notamment dans les grandes agglomérations. Lorsque nous prenons les transports en commun, c’est pratique d’avoir dans son sac un gel antibactérien pour se laver les mains… Mais il semble qu’il soit temps de changer nos habitudes.

Utilisez-vous régulièrement du gel antibactérien pour les mains ? Allez-vous changer vos habitudes ? Le débat est ouvert !

Publié le dimanche 2 juillet 2017 à 11:44, modifications dimanche 2 juillet 2017 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !