Santé

Estonie : 100.000 personnes vont donner leur ADN pour un programme médical

100.000 Estoniens vont donner leur ADN dans un programme destiné à prévenir les problèmes de santé. Un projet futuriste mais qui pose aussi de sérieux problèmes.

Conseils personnalisés et avertissements

Et si demain le gouvernement vous contactait pour vous prévenir que vous alliez bientôt avoir le diabète ou une maladie cardiovasculaire ? C’est ce qui pourrait bientôt arriver à 8% de la population estonienne. Ces habitants se sont joints à un programme de santé national. Ils donnent des échantillons de sang pour recevoir des conseils personnalisés sur leur style de vie selon The Independent.

C’est un projet financé par l’Etat qui met 5 millions d’euros sur la table comme l’explique la ministre de la Santé.

 Aujourd’hui, nous avons suffisamment de connaissances sur le risque génétique des maladies complexes et la variabilité interindividuelle des effets des médicaments. Cela permet de commencer à utiliser systématiquement cette information dans les soins de santé quotidiens.

Toutefois, le programme lève aussi des résistances. Le risque de développer une maladie n’est en effet pas la même chose que l’assurance qu’elle se déclenche. D’autres pays collectent ce type de données comme le Royaume-Uni. Mais les données sont anonymisées pour la recherche scientifique. C’est le premier pays a adopter ce type de stratégie

Publié le jeudi 5 avril 2018 à 19:34, modifications jeudi 5 avril 2018 à 15:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !