Santé

E71 : L’absorption des nanoparticules n’est pas sans conséquence…

L’E71 est un additif que l’on retrouve notamment dans beaucoup de sucreries. Or, il ne serait pas anodin, notamment en cas de consommation excessive…

Aïe… encore une étude qui pointe du doigt les sucreries… Car certaines nanoparticules sont dangereuses et auraient de graves conséquences sur la santé, et notamment sur celle des enfants qui sont les plus gros consommateurs de bonbons… C’est le magazine 60 millions de consommateurs qui révèle, ce jeudi, que le dioxyde de titane n’est pas sans danger…

Un colorant présent dans de nombreuses sucreries

Il faut bien l’avouer, on adore donner des sucreries à ses enfants. Leur sourire est tellement important ! Alors on craque, et on leur offre des bonbons. Cependant, on ignore malheureusement bien souvent qu’en réalité, on leur fait certes plaisir sur le moment, mais que les conséquences sur le long terme peuvent être désastreuses. Car ces bonbons contiennent quelque chose de mauvais pour leur santé… On parle ici d’un colorant notamment présent dans les M&Ms, les biscuits Napolitain, les gâteaux glacés Monoprix Gourmet… Et oui, ces petites douceurs sucrées contiennent de l’E71, une substance très utilisée et qui n’est pas sans conséquence, notamment sur le long terme…

L’E171 est un colorant. Si vous lisez bien les étiquettes de la plupart des bonbons, vous en trouverez. Mais ce qu’il se cache derrière ce drôle de nom n’est pas anodin. Il s’agit en effet d’un colorant présent sous forme de nanoparticules. Ce qui n’est bien entendu pas indiqué sur les étiquettes… Or, c’est assez inquiétant. En effet, les chercheurs de l’Institution National de la Recherche Agronomique, plus connue sous l’abréviation Inra, ont démontré que ces produits sont dangereux.

Ils ont en effet mené plusieurs études sur des rats de laboratoire. Ils ont découvert que sous sa forme nano particulaire (celle que l’on retrouve donc dans de nombreuses sucreries) est dangereuse… Il faut en effet savoir que sous la forme nano, cette substance passe facilement certaines barrières physiologiques.

L’E71, qu’est-ce que c’est ?

L’E71 est donc un additif, connu sous le nom de dioxyde de titane. Il est très utilisé dans les industries agroalimentaires et cosmétiques. Pour quelle raison ? Et bien parce qu’il blanchit efficacement, et permet d’intensifier la brillance d’un produit. C’est donc très utile pour le dentifrice ou pour les bonbons notamment. On en trouve également dans les crèmes solaires, dans les peintures etc…. Autant de produits du quotidien qu’on utilise sans se poser de question…

Mais ce serait tout de même toxique pour l’être humain, ce qui pose un problème ! Car le dioxyde de titane se présente notamment sous forme de poudre ultrafine, d’origine minérale. Cet additif se compose de microparticules, et de nanoparticules.

Or, les résultats de l’étude sont très clairs. Les conséquences de l’E71 sur un être vivant sont importantes.

Une absorption qui n’est pas anodine

L’étude a donc été menée sur des rats de laboratoire. Et les chercheurs ont exposé les animaux à l’E71, à un niveau proche de l’exposition alimentaire humaine. Or, le dioxyde de titane est absorbé par l’intestin et passe dans le sang assez rapidement. Sur le long terme, il se loge dans les cellules immunitaires, ce qui fragilise les défenses intestinales. Et plus le temps passe, plus le système immunitaire est faible. Donc l’absorption et l’accumulation des nanoparticules n’est pas anodin, notamment sur le long terme.

aussi touché, ce qui montre que l’absorption et l’accumulation de ces nanoparticules n’est pas neutre dans le temps.

Mais le pire n’est pas là ! Les chercheurs ont également constaté que dans 40%, le dioxyde de titane fait apparaître des lésions précancéreuses, chez les rats sains. Chez ceux qui ont déjà des lésions, ces dernières deviennent rapidement cancéreuses. Et les animaux qui n’ont pas été exposés aux nanoparticules ne présentent aucune lésion…

Du coup, on se dit bien entendu que si c’est aussi dangereux pour le rat, ce n’est pas sans conséquence sur l’homme, et notamment sur les enfants. Que faut-il en penser ?

L’E71 est-il dangereux pour l’être humain ?

Alors il faut déjà rappeler que l’étude qui a été menée par l’Inra n’a pas été transposée sur l’être humain. Ce sont donc des conclusions qui concernent exclusivement les rats. Et les effets sur l’homme sont donc des suppositions.

Cependant, il semble évident que l’additif E71, que l’on retrouve notamment dans les bonbons donnés aux enfants, n’est pas sans conséquence sur la santé. Ce n’est pas la première fois que l’E71 est pointé du doigt…

En effet, en 2006, le Centre International de Recherche sur le Cancer, le CIRC, qui dépend de l’OMS, avait classé le dioxyde de titane comme cancérigène possible pour l’homme, notamment lorsqu’il est inhalé.

Certes, cette étude ne concerne pas directement l’être humain, mais la prudence est de mise. Il est peut-être préférable de bien lire les étiquettes, et d’éviter une surconsommation du dioxyde de titane… Surtout que finalement, ce n’est pas si difficile de faire attention à ce que l’on mange. C’est une petite discipline, qui aura certainement de jolies conséquences sur le long terme… A méditer !

Publié le vendredi 25 août 2017 à 13:33, modifications vendredi 25 août 2017 à 12:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !