Santé

Les Crocs seraient mauvais pour les pieds

Les spécialistes de la santé ont pointé du doigt les dangers du port des Crocs.

Les Crocs, ces sabots en plastique de couleur vive, ont réussi à trouver leur place dans de nombreux placards. Depuis 2002, plus de 300 millions de paires se sont vendues à travers le monde. Alors que certains les trouveront pratiques et confortables, on ne peut guère leur prêter un attrait esthétique.

Cependant, au delà du style, il y a une contre-indication plus sérieuse et dénoncée par les professionnels de santé.

À l’occasion de la Journée nationale de la santé du pied, ce jeudi 9 juin, les podologues ont rappelé que porter quotidiennement des Crocs est fortement déconseillé. En effet, les sabots auraient des effets néfastes sur la santé des pieds dans la mesure où la chaussure n’est pas adaptée à un usage régulier. Une utilisation quotidienne pourrait avoir des effets secondaires

Quand le talon est instable, les orteils ont tendance à se recroqueviller, menant à des tendinites, une déformation des orteils, des problèmes d’ongles et des durillons

a indiqué Megan Leahy, une podologue américaine.

Ces conséquences sont également observables pour toutes les chaussures peu stables telles que les tongs.

Certaines personnes seraient toutefois épargnées :

Les deux seuls individus qui pourraient porter des Crocs sans effet sont ceux qui ont l’arche plantaire très haute ou ceux qui souffrent de gros œdèmes aux jambes ou chevilles

a révélé Alex Kor, le président de l’American Academy of Sports Medicin Podiatric (l’académie américaine de la médecine sportive pédiatrique).

Il a également expliqué qu’il reçoit régulièrement des patients qui se plaignent de douleurs à la cambrure du pied ou au talon. Tous ont un point commun : le port de Crocs.

Il a donc recommandé de ne pas en porter toute la journée, comme le font notamment les infirmières ou les vacanciers.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, la Suède ou encore l’Autriche ont interdit l’utilisation des Crocs dans les hôpitaux, non pas pour des raisons de podologie, mais plutôt de sécurité : les chaussures ne seraient pas assez solides pour protéger le pied d’instruments pointus comme les seringues.

Publié le vendredi 10 juin 2016 à 10:01, modifications vendredi 10 juin 2016 à 9:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !