Santé

Combien de bactéries sont partagées lors d’un baiser ?

Le baiser, en plus d’être agréable, présente certains bénéfices pour la santé des deux partenaires !

Une équipe de chercheurs néerlandais s’est mis en tête d’étudier la transmission des bactéries présentes dans la bouche lors d’un baiser. Un phénomène encore peu connu mais qui concerne toute l’humanité, puisque cette pratique est répandue dans toutes les cultures.

La bouche : un nid à bactéries

Si vous saviez ce qui se trouve dans votre bouche ! En effet, des scientifiques néerlandais ont répertorié près de 700 types de bactéries différentes en moyenne dans cet orifice. Dans un article paru en 2014 dans la revue Microbionne, ces derniers en sont ainsi venus à la conclusion que lors d’un baiser pratiqué la bouche ouverte (un french kiss avec la langue), ce sont près de 80 millions de bactéries qui sont échangées entre deux amants ! Mieux vaut donc ne pas trop se concentrer là-dessus la prochaine fois que vous embrasserez votre partenaire.

Pour obtenir ces conclusions, les scientifiques ont mené une expérience sur 21 personnes, dont plusieurs vivants en couple. La première partie fut consacrée à un questionnaire pour en savoir plus sur les habitudes de ces individus en matière de baisers. Puis, des prélèvements salivaires ont été effectués ainsi qu’au niveau de la langue.

Des salives quasiment identiques

La deuxième partie de l’expérience est encore plus intéressante. En effet, un seul membre de chaque couple s’est vu administrer une boisson probiotique riches en bactéries, notamment de type Streptococcus, Lactobacilles et Bifidobacterium, qui sont facilement repérables lors d’analyses buccales.

Les couples se sont ensuite embrassés avec la langue, puis la salive de la personne n’ayant pas bu le breuvage a été sondées. Les scientifiques ont ainsi découvert que le nombre de bactéries a été multiplié par un facteur 3 chez le receveur ! Cela montre que le baiser permet une homogénéisation de la salive des deux partenaires, ce qui a également été prouvé. En effet, chez les couples qui s’embrassent au moins 9 fois par jour présentent un taux et une variété de bactéries quasiment identiques.

Cette découverte montre ainsi que chez les couples qui s’embrassent régulièrement, l’échange de salive permet de renforcer réciproquement leurs capacités de défense face à des maladies, ou encore de mieux digérer certains types de nourriture. Les bénéficies pour la santé du baiser ont donc enfin été prouvés !

 

Publié le dimanche 8 juillet 2018 à 15:01, modifications dimanche 8 juillet 2018 à 11:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !